Une petite improvisation

Une petite improvisation au piano

J’ai le plaisir de partager une petite improvisation au piano que j’ai publiée il y a quelques jours. Cette fois-ci, je ne me suis pas donnée de consigne particulière avant de commencer. Je me suis simplement concentrée pour laisser mes doigts me guider.

J’ai simplement coupé un peu le début qui était un long à mon goût. Allez, je te laisse écouter. J’espère que ça te plaira 🙂

J’ai utilisé beaucoup d’accords de 7e dans cette improvisation au piano. J’ai commencé sur un accord de SI mineur et j’ai eu envie de faire “sonner” une petite 7e avec. Ça veut dire tout simplement que j’ai joué un accord de Si mineur 7.

Ensuite, j’ai continué avec un accord de Do Majeur 7, un accord de La mineur 7 et un accord de Mi mineur 7.

Le tout a donné un petit caractère jazzy à mon improvisation. Les septièmes apportent des dissonances. Et la 7e Majeure apporte une quelque chose de plus ouvert, de très sympa.

Dis-moi dans les commentaires si cette improvisation t’a plu. Et si toi aussi tu aimes ou aimerais improviser 🙂

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

29 réflexions au sujet de « Une petite improvisation »

  1. Très joli et agréable à écouter Aurélie. Bien sûr que j’aimerais improviser mais je n’en suis pas là. J’essaierai peut-être ? quand je t’écoute jouer et regarde tes doigts qui courent sur le clavier, je me dis que j’ai encore du chemin à faire. Tu me donnes du courage pour persévérer car c’est tellement beau de jouer du piano.
    Merci à toi de nous faire partager ta passion. Dany.

  2. Bonjour Aurélie

    Magnifique.
    Dommage qu’il n’y ait pas la partition. Mais il est vrai que c’est une improvisation.
    Avoir les premières mesures de cette impro aurait été une aide pour voir sur quelle gamme pentatonique ou pas a été joué ce morceau.
    Merci pour tout.
    Serge

    • Bonjour Serge,
      en effet c’est une impro alors ce n’est pas écrit, c’est le principe 🙂
      J’utilise la gamme de Si mineur : si do re mi fa# sol la si
      Et voilà !

      • il faut que j’écoute ces histoires de gammes pentatonique. Je ne connais que la pinte de bière ! 🙂

        Car en lisant avec mes références de gammes modales occidentales, j’aurais dit « il y a une erreur » ! 🙂

  3. j’ai aimé: il y a une mélodie très chantante et un certain côté jazzy …des ambiances romantiques …nostalgiques aussi ..
    J’aime l’impro en travaillant le jazz et je m’y entraine aussi …c’est très réjouissant …

  4. Tout est dit dans les commentaires précédents.
    C’est magnifique de pouvoir improviser comme cela.
    Je suis toujours épaté par la capacité des bons pianistes à transmettre sur quelques notes un son majestueux.
    Il y a des personnes qui comme toi; dès qu’elles touchent un piano font sortir quelque chose de magnifique, presque magique.
    Merci pour ce moment de plaisir,
    Eddy.

    • Salut Tony,
      ah ah la voix !
      J’aime bien chanter en m’accompagnant, mais là je suis dans mon piano et je veux le faire chanter, lui faire sortir ce qu’il a dans le ventre !

  5. Les accords de 7ème me sont difficiles à comprendre si mineur,la ou mi mineur ne me parlent pas beaucoup;mais j’aime beaucoup les sonorités de votre impro!
    je n’en suis pas là et je pense qu’improviser est impossible ,pour moi qui m’accroche tant aux “écrits”.Merci beaucoup de penser à nous.

    • Au plaisir Françoise,
      c’est plus facile d’improviser en ayant la connaissance des accords. Ça donne une base qui aide à trouver les notes qui sonneront bien entre elles.

  6. Très agréable à écouter.Ca semble si facile……Bien sur que j’aimerais etre à l’aise et composer aussi ……Peut-etre un jour….Un grand bravo en tout cas

    • Merci Guislaine,
      oui c’est possible. Ça demande une préparation mais dans ton cas c’est envisageable. Les bases sont là 🙂

  7. Bonsoir,
    Merci pour la vidéo.
    J’aime après le début de l’improvisation.
    j’ aimerais improviser aussi, mais faut de la maitrise.

    Cordialement,

    DIDIER

    • Au plaisir, je suis heureuse de savoir que ça inspire même des profs de piano ! On se sent parfois si isolée dans ce métier.

  8. Je me suis imaginée une jolie promenade en voilier avec des risees qui gonflaient les voiles de temps à autre.
    Merci

  9. très beau! J’aime beaucoup. J’aimerais bien savoir faire pareil, pour l’instant je n’ai pas encore très bien compris comment faire.

    • Bonjour Eve,
      J’ai écrit quelques articles à propos de l’ impro sur 1piano1blog, tu les retrouveras en regardant dans le menu “plan du site”.
      Tout y est repertorié 🙂

  10. Bonjour Aurelie,

    Quelle belle improvisation merci pour cet agréable moment musical.
    Pour répondre à votre question, oui je pense que tout apprenti pianiste souhaite un jour pouvoir improviser, quel bonheur de laisser ses mains vagabonder sur le clavier pour laisser entendre une musique qui n’a jamais été jouer auparavant. Il faut quand même une bonne maîtrise de l’instrument, pour jouer quelque chose qui tienne la route. Cela ne m’empêche quelques fois après avoir travaillé les exercices et morceaux, que j’ai en route. De faire un début de commencement de ce que l’on pourrait appeler improvisation, sur une gamme pentatonique mineure et uniquement à la main droite. Mais un jour viendra……!
    C’est plutôt bluesi pentatonique oblige. Et cela me detends.

    • Bonjour Alain,
      la gamme pentatonique est très pratique en impro. C’est vrai que ça sonne blues, mais elle peut passer aussi dans d’autres styles.
      Et puis l’impro ça détend !

  11. Bonjour Aurélie,
    Merci pour la vidéo de l’impro,
    Bravo, c’est superavec ces beaux accords de 7ème!
    Quel talent de pouvoir enchaîner comme ça!
    1 seule remarque( très perso…)
    Tu as entamé une très belle montée harmonique et mélodique, vers la fin, j’attendais que tu continues à monter vers les octaves audessus, avec encore plus d’intensité, vers un” climax”,qui, ensuite, retomberait tout doucement vers l’apaisement
    Mais, bien sûr, je suis trop dans le romantisme!
    Bravo, en tout cas!

    • Merci Jacqueline,
      c’est vrai qu’on peut toujours faire plus de montée et un climax encore plus intense ….
      A creuser pour les prochaines improvisations 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.