Méthode d’improvisation

Methode-dimprovisation_thumb.pngSi comme moi, vous avez envie de progresser en improvisation, je vous présente une méthode qui devrait vous plaire.
J’ai testé pour vous  la Méthode d’improvisation facile et rapide  d’Alain Drouin. Vous pouvez télécharger la méthode gratuite sur le site en cliquant ici. Je vous invite à télécharger la méthode AVANT de faire les exercices qui suivent. Dans la méthode vous trouverez tous les exercices écrits ci-dessous. Ces exercices détaillent et approfondissent quelques points importants.

Cette méthode est un véritable cours d’improvisation. Elle se présente sous la forme d’un livret PDF de 8 pages et d’un fichier audio de dix pistes. Je n’ai pas du tout l’habitude de jouer avec des fichiers audio, c’est quelque chose tout à fait nouveau pour moi. J’ai essayé pour l’expérience et j’ai adopté. Le jeu en vaut la chandelle, vous allez pouvoir le constater par vous-même. J’y ai pris un réel plaisir. La musique permet de nous faire avancer, comme un métronome, mais en beaucoup plus sympa !

La gamme pentatonique

La toute première étape de cette méthode est basée sur la gamme pentatonique. Cette gamme est basée sur 5 sons. Elle sert de point de départ et de repère. Ici, nous utiliserons la gamme de “la mineur”.
J’ai commencé par chercher le bon doigté. Je suis habituée aux gammes de 7 sons avec le passage du pouce après le majeur (3e) ou l’annulaire (4e). Ici, le passage du pouce est plus rapproché, puisque le passage du pouce se fait après l’index (2e) ou le majeur (3e).

J’ai choisi le doigté suivant :
Gamme_pentatonique_la_mineur

Exercices avec la gamme pentatonique

Après avoir joué la gamme pentatonique de “la mineur” sur 2 octaves, le deuxième exercice propose la mise en application pratique. Je m’explique :
La main gauche joue 4 accords dans la tonalité de “la mineur” pendant que la main droite joue la gamme pentatonique. Le but de cet exercice est de jouer la gamme pentatonique de différentes façons et de varier la manière de la jouer. J’ai commencé par jouer la gamme en commençant sur une note différente à chaque fois. On doit aussi chercher à créer des bribes de phrases et penser à répéter les mêmes notes.
Les accords sont : la mineur / ré mineur 7  / la mineur / mi 7
Gamme pentatonique la mineur

Au début j’ai fait l’exercice sans aide sonore, pour m’imprégner des différents doigtés et “entendre” chaque note de la gamme. Je voulais vérifier chaque son sur chaque accord. Puis j’ai laissé faire et à ma grande surprise, ça sonnait déjà !

Les accords de la main gauche

Ensuite, je suis passée à l’étape supérieure en jouant avec le fichier audio. La musique m’a séduite immédiatement, j’aime beaucoup le côté groove du rythme. La rythmique est vraiment sympa pour les accords. J’ai tout de suite voulu jouer les accords de la main gauche en suivant le rythme. Il m’a fallu un peu de temps pour me caler, ma pratique de la musique classique n’étant d’aucune aide dans ce cas de figure. Au bout de quelques séances de travail, j’ai enfin adopté le style rythmique de l’exercice.

Au début essayez de chercher le rythme d’oreille en utilisant votre sens du rythme. Allez-y au feeling pour un meilleur ressenti. Je me suis amusée à écrire le rythme au bout de quelques séances de jeu. voici ce que cela donne :

Accords_main_gauche,_la_mineur-1

La coordination main gauche main droite

J’apprécie tellement le rythme des accords que j’ai cherché à le jouer mains ensembles.  Après avoir décortiqué très lentement la coordination des deux mains, vous allez pouvoir vous aussi combiner les accords rythmés de la main gauche avec une main droite toute simple en noires et en croches.
La_mineur_accords_main_gauche_et_gamme_main_droite-1

La quinte bémol 5b et plan blues

Voici le moment d’introduire la quinte bémol. Quand on baisse la 5te d’1/2 ton, on obtient la 5te bémol. Ici, dans la gamme de la mineur on obtient MI b.  C’est une note qui s’ajoute en plus de la quinte, cela nous fera donc une gamme de 6 sons et nous aurons alors le MI et le MI b dans la même gamme, c’est la gamme blues. Avec cette gamme nous pouvons créer des plans blues.
Ce Mib est très facile à utiliser. Grâce à la quinte bémol, on entre directement dans le style du blues. J’utilise donc la gamme pentatonique et la 5te bémol pour m’inventer des plan blues. Dans ce chapitre, l’auteur nous livre quelques plans, mais c’est à nous de chercher les nôtres ! Avec les éléments que nous avons entre nos mains.

Pour poursuivre avec la méthode

Vous trouverez aussi deux exercices pour améliorer votre technique et votre vélocité. Un exercice sur la gamme en partant de la 2e note et un autre exercice avec des groupes de 4 notes. Libre à vous d’en inventer d’autres. Ces exercices peuvent aussi servir comme base de mélodie.
La transposition est de règle. Tout ce que nous venons de voir en la mineur sera à transposer dans les autres tonalités mineures.

La méthode continue avec la gamme pentatonique sur les touches noires, avec des accords qui “sonnent”  vraiment très bien. Amusez-vous bien avec cette boucle, c’est si bon de jouer du piano ! Si vous souhaitez que je continue à partager avec vous mes exercices sur cette nouvelle boucle, dites-le dans les commentaires.

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Recherches utilisées pour trouver cet article :gamme pentatonique piano pdf,gamme piano impro,base improvisation piano,regle de l improvisation au piano pdf,quelques exercices pour jouer le classic au piano,pentatonique jazz au piano,noms de tous les jeux d\impro au piano,les techniques dimprovisation au piano pdf,improvisation sur piano pdf,improvisation de la gamme blues en do en piano
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

11 réflexions au sujet de « Méthode d’improvisation »

  1. Merci beaucoup pour cet article passionnant sur l’improvisation. Ça donne vraiment envie d’aller plus loin. Je vais m’y mettre! Bravo pour ton blog.

    • Bonjour Marie Jeanne et bienvenue sur 1piano1blog et merci pour ton message 🙂
      L’improvisation est tellement enrichissant pour le musicien. J’espère que cet article t’aidera à aller plus loin.

  2. Bonjour

    je lis avec beaucoup d’intérêt et surtout beaucoup de plaisir car je progresse grâce à vous !
    je réagis pas toujours sur votre blog, mais la lecture de vos articles me passionne.
    je joue de l’orgue et je suis limité par ma technique pianistique qui date un peu (40 ans) et grâce à vos conseils nombreux et avisés je progresse.
    Grand merci
    Benoît

    • Merci Benoît, ça me fait toujours plaisir d’avoir des retours sur ce que j’écris. Et surtout, vos retours m’aident à mieux vous aider. Alors, n’hésitez plus. Bravo pour vos progrès et je suis ravie d’apporter de l’aide aux organistes.

  3. Un grand merci et une demande de plus.
    J’aimerais beaucoup découvrir les différents styles d’improvisation en détails, si cela t’est possible.

  4. Bonjour Aurélie,

    Merci pour cet article très bien explique sur l’improvisation. Je serais interessee pour avoir la suite des excercices.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *