Improvisation au piano

Ce matin je me suis amusée à improviser au piano. J’avais en tête de travailler l’improvisation dans le style classique et  j’ai pensé aux accords de la Romanesca. Elle est utilisé comme sujet de variation depuis le 16e siècle. C’est une formule très populaire chez les compositeurs baroques, le plus souvent ternaire (3 temps). L’exemple le plus célèbre qui utilise les accords de la Romanesca est le Greensleeves.

La romanesca est composée d’une série de 4 accords :
Do Majeur, Sol Majeur, La mineur, Mi Majeur.

Mon improvisation :

Cette improvisation a des airs de déjà entendu ! Elle n’a rien d’original mais elle “sonne” bien. j’ai eu beaucoup de plaisir à la jouer et j’espère que vous partagerez ce plaisir également.

Les accords utilisés sont :

Romanesca

  • La main gauche joue les accords :
    Do Majeur : Do –  Mi – Sol
    Sol Majeur : Sol – Si – Ré
    La mineur : La – Do – Mi
    Mi Majeur : Mi – Sol# – Si
    Je joue les accords en arpèges avec la main gauche d’un bout à l’autre de l’improvisation.
  • La main droite improvise sur les notes suivantes :
    Mi Ré Do Si, pour la première phrase
    & Mi Ré Do Si La pour la 2e phrase.

La partition faite par mon logiciel :

Avec la magie de garage band (mon logiciel d’enregistrement audio) je peux obtenir une partition. Elle est générée de façon automatique et elle a ses limites. C’est à dire que la partition générée n’est pas écrite telle que je le souhaite.
Par exemple quand la main gauche joue en clé de sol, les notes de la main gauche sont  insérées dans la portée de la main droite.
Autre exemple : je joue dans la tonalité de la mineur, ce qui me donne le Sol# en altération. Ici garage band écrit Lab.

Pour improviser j’ai d’abord étudié la main gauche. Je l’ai joué plusieurs fois en accords plaqués en arpèges. J’ai ensuite choisi de jouer les accords arpégés (une note après l’autre) en croches.

Ensuite quand ma main gauche a été suffisamment fluide, j’ai commencé à mettre la main droite par dessus en utilisant les notes : Mi ré do si la dans un rythme simple et j’ai laissé libre cours à mon imagination.

Et vous, improvisez-vous au piano dans le style classique ?
Alors, qu’attendez-vous pour essayer ?

 

 

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

18 réflexions au sujet de « Improvisation au piano »

  1. Bonjour,

    Je ne sais pas s’il existe sous Mac, mais peut-être que le logiciel Musecore répondrait mieux aux problématiques de notations. Il existe sous Windows et GNU/Linux assurément. Je ne les utilise pas personnellement. Sinon si on veut faire de la belle édition musicale, on peut employer Lilypond, mais ça demande un peu d’investissement personnel pour le maîtriser.

    • Bonjour Alexandre,
      Désolée, je ne connais pas trop les logiciels sur windows. Quand je me pose une question technique je vais sur le site de la boite noire.
      J’espère que ça t’aidera 🙂

  2. Bonsoir Aurélie,
    J’ai écouté ton impro., et franchement j’adore, c’est juste magnifique.
    Je n’en suis pas encore là, et même encore très loin (question niveau), mais un jour j’espère bien pouvoir te présenter des morceaux de ce style que j’aurai créé sur mon blog. Mais là franchement, ce n’est pas pour tout de suite.
    Je n’ai pas encore appris les accords main gauche.
    A bientôt, et encore merci pour tous ces moments de plaisir.
    Florence

  3. Excellent ! C’est comme cela que je te voyais : mine de rien, avec un joli petit air qui ne doit rien à personne, tu nous emmènes loin dans les airs. C’est beau la musique, celle-ci nous donne envie d’apprendre tout sur la Romanesca et me voila parti dans l’Espagne du XVIème siècle… J’adore, merci de ce voyage musical.

  4. Très jolie impro. C’est léger et joyeux. J’aime beaucoup.

    Merci pour cet article Aurélie. Tout comme Guislaine, je vais m’y mettre aussi.

    Quant aux logiciels de transcription de partition, le mien a les mêmes limites. Peut-être que la transcription serait plus proche de ce que l’on veut si on jouait la main gauche une octave plus basse. lollll Je ne me souviens pas si j’ai déjà tenté l’expérience.

    Je te souhaite un beau et bon week-end!

      • Recoucou Aurélie,

        Ça y est!! ma compo est sur mon blog. Elle a comme titre: La marelle. Je ne suis pas certaine qu’elle respecte le principe de la romanesca lolll mais au moins, j’ai eu beaucoup de plaisir à composer ce morceau.

        Tu as une plume magique parce qu’à chaque fois que tu écris un article sur la composition ou sur l’improvisation, je suis toujours inspirée.

        Merci encore une fois pour ce petit coup de boost tant apprécié après sept mois sans avoir composé un seul morceau.

        • Avec plaisir Claudette. Je suis ravie de voir l’inspiration te gagner. Je voulais écouter “la marelle” et pour l’instant je n’arrive pas à accéder à ton site. J’y reviens plus tard 🙂

  5. Je vais m’y mettre en “devoirs de vacances”.Je te ferai part de mes difficultés car sans partoche ca risque de me poser problème!Mais ca me plait bcp alors!Ca me motive.Merci de ne pas nous oublier

    • Très Guislaine, avant d’improviser il fau bien mémoriser les accords. C’est vraiment bien de jouer le jeu de l’impro, ça fait progresser 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *