Les accords au piano

Vous vous demandez comment trouver les accords au piano ?  Dans cet article je vais vous montrer quelles sont les notes qui composent les accords, les accords Majeurs, les accords mineurs et les accords de septième.

Il existe de nombreuses  combinaisons d’accords : les accords de 9e, 11e et 13e etc…

Nous nous concentrons uniquement sur les accords de de trois sons  en étudiant les accords Majeurs en particulier. Et nous étudions également l’accord de 7e de dominante, qui l’accord de 4 sons le plus utilisé en musique classique.

 

Table des matières

Qu'est-ce qu'un accord parfait ?

Un accord parfait est constitué de trois sons. Ils ne sont pas choisis au hasard. Les sons sont combinés de façon à obtenir une consonance agréable à l’oreille. 

Les accords sont composés de la même manière pour tous les instruments. 

L’accord de Do Majeur est composé de “Do Mi Sol” qu’il soit un accord piano ou bien un accord écrit pour la guitare. 

En ce qui concerne cet article je vais parler d’accords au piano, mais nous pouvons transposer toutes les notions sur d’autres instruments. 

Tout d’abord, un accord parfait est constitué de 3 sons superposés en tierce.

Construction d'un accord-1
A vous de jouer !
Osez pratiquer, manipuler et chercher quelques accords au piano !

Comment reconnaitre un accord Majeur ?

Le 1er exemple juste au-dessus  montre l’accord Majeur : “Fa La Do”.  

Le 2e exemple montre l’accord mineur : “Mi Sol Si”. 

Comment les reconnaitre, comment faire la différence entre ces 2 accords ?

Pour reconnaitre l’accord Majeur, nous allons détailler la composition des intervalles entre les notes qui composent l’accord.

Nous avons deux tierces superposées. Elles forment l’accord.

La tierce inférieure “Fa-La” et la tierce supérieure “La-Do”.

 

La tierce inférieure de l'accord Majeur

La tierce inférieure de l’accord “Fa La Do” est “Fa La”.

Elle comprend 2 tons (ou 4 demi-tons), c’est une tierce Majeure.

Il en découle que l’accord est Majeur.

Les accords piano Majeurs

La partition ci-dessus montre la tierce inférieure de l’accord “Fa La Do”.

Je prends “Fa La” et je regarde la composition de cet intervalle.

C’est à dire le nombre de de tons et de 1/2 tons qui la compose.

  • Fa-Sol : 1 TON
  • Sol-La : 1 TON>
  • La tierce Fa-La comprend un total de 2 TONS

 

Voici le détail de la décomposition de la tierce Fa-La :

  • Fa-Fa# : 1/2 ton
  • Fa#-Sol : 1/2 ton
  • Sol-Sol# : 1/2 ton
  • Sol#-La : 1/2 ton
  • soit au total quatre 1/2 tons

(Les 1/2 tons peuvent s’additionner  : /2 ton + 1/2 ton = 1 TON). 

À retenir !
  • La tierce Majeure est composée de 2 TONS
  • Dans un accord Majeur, la Tierce inférieure est Majeur

La tierce supérieure de l'accord Majeur

La tierce supérieure de l’accord “Fa La Do” est “La Do”.

Elle comprend 1 ton et demi (ou 3 demi-tons), c’est une tierce mineure.

La_tierce_mineure-1

La partition ci-dessus montre la tierce supérieure de l’accord “Fa La Do”.

Je prends “La-Do” et je regarde la composition de cet intervalle ( le nombre de tons et de 1/2 tons la compose.)

  • La-Si : 1 TON ( La-La# : 1/2 ton + La#-Si : 1/2 ton)
  • Si-Do: 1/2 ton (notez qu’il y a 1/2 ton entre Si et Do, en raison de l’absence de touche noire entre ces deux notes).
  • Soit au total trois demi-tons ou un TON et demi.

La tierce mineure est composée d' 1 ton et demi.

Nous avons vu que l’accord de 3 sons est constitué de deux tierces superposées. Cahcune des tierces peut être Majeure ou mineure. Maintenant voyons comment est constituer l’accord parfait MAJEUR.

L'accord parfait Majeur

Dans notre exemple, l’accord de FA Majeur est composé de 3 sons : “Fa La Do”.

La tierce inférieure est basée sur “Fa La” et la tierce supérieure sur les notes “La Do”. 

“Fa La” est une tierce Majeure (2 tons). “La Do” est une tierce mineure (1 Ton 1/2).

Accords_piano,_accord_Majeur-1
Pour résumer :
  • L’accord Majeur est composé de deux tierces empilées l’une sur l’autre.
  • La tierce inférieure est Majeure et la tierce supérieure est mineure.
  • La tierce Majeure est composée de 2 TONS
  • La tierce mineure est composée d’1 TON 1/2
Maintenant à vous de chercher !

Dans les commentaires vous écrirez les notes qui composent l’accord Majeur en détaillant la composition des tierces qui composent cet accord.

Attention pour pimenter un peu le jeu, chaque personne qui laissera un commentaire aura un exercice différent.

  • La première personne s’exercera sur l’accord La Majeur. 
  • Puis Mi Majeur pour le 2e commentaire. 
  • Ré Majeur pour le 3e, 
  • Si Majeur pour le 4e, 
  • Sol Majeur pour le 5e, 
  • Fa# Majeur pour le 6e, 
  • Do# Majeur pour le 7e, 
  • Sib Majeur pour le 8e commentaire.
À vous de jouer !

L’accord de 7e de dominante

Après avoir analysé la construction de l’accord parfait Majeur et de l’accord parfait mineur, regardons ce qu’est un accord de 7e. Et en particulier un accord de 7e de dominante.

Je réponds à la question de Jean-Louis :

Qu’en est-il des accords de septième ? 

Traditionnellement en musique classique nous allons travailler un seul type d’accord de septième.
Il existe une multitude d’accords de septième. Mais en musique classique on utilise principalement un accord de septième.
 
C’est l’accord appelé septième de dominante.
 

L'accord de 7e de dominante est un accord de 4 sons

L’accord de septième n’est pas un accord avec 7 notes.
 
L’accord de septième est un accord de 4 sons.
 
Ce qui caractérise cet accord c’est le fait d’avoir une distance de septième entre le son le plus grave et le son le plus aigu.
 
Par exemple si je veux mon accord de septième de dominante en partant de la note Sol, je prends l’accord parfait Sol Si Ré et je vais ajouter une tierce supplémentaire : le Fa.
 
Et ce Fa forme un septième entre mon Sol  (la note la plus basse) et le Fa (qui est la note la plus haute).
 
Exemple : Sol Si Ré Fa

Un accord placé sur la dominante

L’accord de septième de dominante est un accord dissonant.
 
Et en musique classique on utilise beaucoup cet accord de septième sur la dominante, d’où son nom.
 
La dominante, c’est le cinquième degré de ma gamme.
 
Par exemple, en Do Majeur, je vais utiliser l’accord de Sol septième de dominante juste avant de conclure sur un accord Do Majeur.
 
Alors, ces accords de septième de dominante, étant des accords de quatre sons, on va les travailler de façon arpégée.

Un accord à jouer arpégé et dans toutes les tonalités

On peut les transposer dans toutes les tonalités. 
 
Les accords de septième sont vraiment très intéressants à travailler.
 
Sachez qu’en musique classique on vous fera travailler pratiquement uniquement la septième de dominante.
 
Et si vous voulez aller plus loin dans les accords de septième allez fouiller un petit peu vers les musiques plus modernes et jazz et vous aurez des accords de septième beaucoup plus complexes.
Voilà comment travailler les accords de septième au piano en musique classique.

Les suites d’accords au piano

Je vous présente maintenant la série d’accords que l’on trouve après chaque gamme dans le Hanon.

J’analyse ces accords, je vous explique à quoi ils correspondent et si il est utile de les connaître ou pas.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la technique pianistique d Hanon, vous pouvez accéder à mon article sur cet ouvrage de référence en cliquant sur ce lien : https://1piano1blog.com/la-technique-pianistique-selon-hanon/

Une vidéo pour expliquer les suites d'accords au piano

La série d’accords classiques d’après Hanon, est-elle faite pour vous ? Dites-le moi dans les commentaires  🙂

Comment jouer les accords en piano d'accompagnement ?

Je réponds à la question de Mathé : Pourquoi faites-vous les accords main droite et la note seule à la main gauche dans le piano d’accompagnement ?

Personnellement j’aurais préféré le contraire. Y-a-t-il une raison à votre choix 

Les accords au piano se jouent-ils à la main droite ou à la main gauche ?

Tout d’abord, merci beaucoup d’avoir posé cette question Mathé.
 
Mais alors, pourquoi est-ce que je joue les accords à la main droite et une note seule à la main gauche quand j’accompagne, quand je fais un accompagnement.
 
Pourquoi ne pas faire  le contraire ?
 

Le rôle de basse pour la main gauche

Quand je joue une note seule à la main gauche, ça veut dire que la main gauche a un rôle de basse.
 
Donc elle va jouer les basses du morceau.  On peut imaginer soit une contrebasse soit une basse électrique.
 
Vous imaginez ce rôle là pour votre main gauche.
 
Donc on veut des sons tenus, on veut la fondamentale de l’accord. La fondamentale est la note qui sert de support à l’accord.
 
Ce sont vraiment les fondements.

Exemple avec les accords de la chanson "Imagine"

Exemple avec le morceau Imagine de John Lennon.

  • Je joue la basse.
  • Et ensuite j’ajoute les accords à la main droite.

Et donc c’est la solution que j’utilise à chaque fois que je veux accompagner une mélodie.

Là, il suffit maintenant d’ajouter une chanteuse ou un chanteur pour avoir le morceau complet.

 

La construction d'un morceau de musique

Et c’est cela que je recherche car la musique est construite avec différentes couches sonores.

Il y a aussi des règles et une des règles de base c’est :

  • d’avoir une basse,
  • un accompagnement
  • et une mélodie.

Les 3 étages ou "couches sonores"

Donc on a trois étages sonores. Basse, accompagnement joué par les accords et la mélodie.

Ici ma basse c’est ma main gauche et ça tombe bien puisque les notes les plus graves sont à gauche.

Ma main droite va jouer les accords en accompagnement qui vont être ni trop grave, ni trop aigu. Ils vont être dans le médium, voilà.

Et il reste maintenant juste la mélodie à ajouter par-dessus. Donc la mélodie va se détacher et elle va… là on va avoir une note toute seule.

Peut-on faire différemment ?

Faire l’inverse existe.

Jouer des accords à la main gauche est tout à fait possible.

Mais du coup, ça veut dire que la main gauche a un rôle d’accompagnement. Elle  joue les accords en accompagnement.

Mais la main droite ne pourra pas faire une basse, ou alors je joue les mains croisées.

Mais là c’est la c’est quand même pas très pratique.

En fait, je vais réserver cette technique de jouer des accords à la main gauche et une note à la main droite quand je veux jouer la mélodie avec la main droite. C’est à dire que là, je n’ai pas de chanteurs. Je n’ai pas d’instrument pour

jouer la mélodie. Donc du coup, ma main gauche va jouer les accords, ma main droite va jouer la mélodie.

Voilà, ce qui est vraiment différent.

Tout est possible, c'est une question de choix
Donc soit je joue avec un chanteur auquel cas, ma main gauche joue la basse et ma main droite joue les accords pour accompagner.
 
Soit c’est mon piano qui chante, donc la main droite joue la mélodie et du coup les accords sont joués à la main gauche.
 
Pensez toujours à vos étages sonores cela vous aidera à choisir entre les 2 solutions.
 
La main gauche joue la basse et la main droite les accords.
 
Ou bien : 
 
La main gauche joue les accords et la main droite joue la mélodie.
 
Pensez toujours à la base, à la structure de la musique en différentes couches sonores :
  • la basse, ensuite,
  • les accords en accompagnement
  • et par dessus une jolie mélodie qui se pose.

Voilà j’espère que cet article et la vidéo vous a plu. Et que cela a apporté de la clarté.

Pensez à mettre un commentaire en bas de cet article. 

Comment trouver les accords dans une partition de piano ?

Lien vers la partition du cours gratuit pour apprendre à jouer Belle et Sebastien : https://1piano1blog.com/cours-de-piano-en-ligne-belle-et-sebastien/

Ecouter Belle et Sebastien en entier : https://1piano1blog.com/5-belle-et-sbastien/

48 réponses

  1. Bonjour Aurélie, il faut bien lancer le jeu. Je commence par le dernier :
    Sib majeur = sib ré fa

  2. Je me lance dans le jeu !

    Accord de La Majeur :
    tierce Majeure 2 tons donc La-Do#
    tierce mineure 1,5ton donc Do#-Mi

    Donc => La-Do#-Mi ?

    Pour vérifier que je ne me suis pas trompée, j’ai appliqué le raisonnement suivant, tu me diras si c’est exact de raisonner ainsi : suffit de prendre 2 fois 2 notes plus loin dans la gamme. Donc j’ai cherché la gamme, si c’est La Majeur alors ça finit par Sol# à l’armature donc dans le cycle des dièses ça donne Fa# Do# Sol# à la clef donc La + 2 notes ça fait Do et il fait parti des notes altérées avec un dièse donc Do# et encore une fois + 2 notes ça fait Mi celle là elle n’a pas de dièse à l’armature donc ça confirme bien que l’accord de La Majeure est La-Do#-Mi.

    Est-ce exact de raisonner comme cela ? J’ai trouvé que la solution était plus rapide à obtenir pour moi en passant par ce second chemin…

    Merci pour tes articles très clairs Aurélie.

    1. Bonjour Maïlys, la réponse est bonne. Tu as bien raisonné. Ta méthode est bonne, surtout si tu es à l’aise avec tes tonalités. La méthode que j’ai donné n’est pas la plus rapide, mais elle permet de bien comprendre la théorie même si on a peu de connaissances de solfège.
      Bravo à toi et merci d’avoir joué le jeu !

  3. Merci Aurelie pour les explications. je tente aussi dans le jeu avec le Fa# Majeur
    et l’accord sera: Fa#-La#-Do#
    avec la tierce inferieure
    Fa#-La#: 2 tons( Fa#-Sol:1/2 ton, Sol-Sol#: 1/2ton, Sol#-La: 1/2ton, La-La#:1/2ton= 2tons)
    et la tierce superieure
    La#-Do#: 1ton et demi (La#-Si:1/2ton, Si-Do:1/2ton, Do-Do#:1/2ton = 1ton et demi). Dans la pratique j’aime beaucoup la musique et j’aimerai beneficier de votre savoir faire Aurelie.

  4. merci beaucoup pour les accords. Super et je vais faire cet exercice. Merci encore Aurélie. Yves.

  5. OK, donc pour l’accord de Mi Majeur:
    Mi-Sol# = 2 tons (Mi-Fa: 1/2 ton, Fa-Sol:1 ton, Sol-Sol#: 1/2 ton), tierce Majeure iinférieure
    Sol#-Si = 1.5 tons (Sol#-La: 1/2 ton, La-Si: 1 ton), tierce mineure supérieure.
    C’est bon?
    Merci

  6. Merci Aurélie, ta méthode est facile à comprendre…même pour les élèves un peu fâchées avec le solfège, comme moi.
    Vivement la suite !

    1. Parfait ! Il existe d’autres méthodes que je dévoilerais petit à petit. La méthode exposée ci-dessus est très bien pour bien comprendre le côté théorique des accords.

  7. Bonsoir,
    Tout d’abord merci pour cette explication très claire surtout pour une débutante. Mais, concrètement à quoi sert de connaître les accords : faire de la composition, comprendre la tonalité d’un morceau ??? comment utilisez-vous cette connaissance en pratique.
    merci. bonne soirée. Lili

    1. ça sert à beaucoup de choses :
      Improviser, mieux déchiffrer ses partitions, accompagner des chansons et comprendre ce qu’on joue.
      C’est important de comprendre ce que l’on joue, car ça nous permet de jouer mieux 🙂

  8. Bonjour Aurėlie,
    Un grand merci pour ces vidéos bien faites et à l’enthousiasme communicatif.
    Je suis sénior et j’ai commencé le piano il y a seulement trois ans ,j’y prends beaucoup de plaisir .
    Andrée.

    1. Bonjour Andrée, il n’y a pas d’âge pour commencer et vous n’êtes pas la seule sénior sur ce blog 🙂
      Bravo en tout cas pour votre audace !

  9. Merci beaucoup, je découvre une nouvelle façon de mémoriser ces accords de 7ème de dominante et leurs renversements.
    Je regarde avec plaisir toutes vos vidéos même si je ne mets pas un commentaire à toutes. bonjour au chat.

    1. Merci pour ce commentaire en tout cas. Cela me fait toujours plaisir d’avoir un petit mot et d’avoir des retours de la part des lecteurs. Alors Jean Louis, la prochaine fois : pas d’hésitation 🙂

  10. merci pour toutes ces vidéos.Je les regarde en différé ayant un été un peu compliqué.De plus j’ai des prob de connexion informatique :mes messages ne partent pas toujours!C’est pourquoi mon dernier était un peu sec:je l’ai fait court pensant qu’ il ne partirait pas non plus et….il est parti!!!!Mais ma question est tjrs la:comment améliorer l’interprétation?Bonnes vacances et à bientot

    1. Bonjour guislaine,
      aie, aïe, aïe, l’informatique nous joue des tours et nous fait tourner bourrique parfois !
      Du coup j’ai déjà répondu à la question dans le message précédent 🙂

  11. Bonjour
    toujours aussi instructives vos vidéos. Merci
    Serait-il possible de recevoir la partition pour la travailler avec les accords de IMAGINE
    Merci à vous et bel fin d’été

    Catherine

  12. J’aime et j’apprécie beaucoup votre cours qui me conduit à me poser cette question : pourquoi mon professeur de piano ne m’a jamais incitée à étudier et à apprendre ces accords ?
    Encore merci

      1. Idem, je n’ai jamais étudié ces accords, même si j’en avais une vague idée. C’est dommage. J’aimerais tant savoir harmoniser n’importe quoi ! Je sais le faire un peu, mais me contente essentiellement de l’accord de tonique, de septième de dominante et ses renversements. Je suis en train de suivre les vidéos de gradus ad parnassum, mais c’est très théorique même si très intéressant.

        Aurélie, seriez-vous en mesure de donner des cours d’harmonie ?

        1. J’ai donné des cours d’harmonie au clavier dans le passé, mais je n’en donne plus actuellement. Je préfère me concentrer sur les cours de piano 🙂

  13. J’essaie de jouer dans un petit orchestre communale et je sens bien que je manque de cette compréhension des accords qui me permettrait de me détacher d’une partition !!
    Merci cette leçon.

  14. Merci beaucoup pour ce cours, aurélie mais je cherche dans le Hannon et je ne trouve pas à quelle partition cela fait référence. Un prof de piano me l’a fait acheter mais je n’y ai pas compris grand chose…. Tu peux me dire à quelle partie du livre cela correspond?

    1. Dommage d’avoir acheté ce recueil alors qu’on le trouve en téléchargement gratuit sur internet (toutes les partitions dans le domaine public sont téléchargeables ici :
      http://imslp.org/
      Maitenant, les gammes arpèges et les accords terminaux se trouvent dans le seconde partie (ces accords se trouvent à la fin de chaque gamme) après l’exercice 38.

    2. Alors mon édition est ancienne, les accords dont je parle se trouvent sur la même page que les gammes. Page 32, tu trouves toutes les gammes Majeures et à la fin de chaque ligne il y a les accords dont je parle dans la vidéo.

  15. bonjour
    merci pour la vidéo
    avez vous des livres à conseiller pour des cours d’harmonie au clavier pour piano pour aller plus loin dans ces accords ?
    merci pour ces vidéos

    1. Personnellement les cours d’harmonie au clavier que j’ai reçu était fait par mes professeurs, nous n’avions pas de livre de référence. Il existe au moins un livre que j’ai étudié et qui reprend tout ce que j’ai appris en licence de musicologie : Manuel d’harmonie
      Ce recueil est très accessible pour celui qui a des bases en solfège.

  16. Merci sincèrement
    Je n’avais jamais approfondi ces noms de notes dans la gamme
    Maintenant c’est clair
    Merci merci

  17. Bonjour,
    Bien sur que j’aime et je bois vos paroles, j’aimerais tant progresser!!!!

    Merci!

  18. Bonjour. J’ai un gros problème! Je suis dans une totale confusion. Je ne sais pas si je suis censé jour les accords et les mélodies au même moment avec ma main droite pendant ma main gauche maintient les basses.

    Daniel

  19. Merci ! c’est de la Belgique que je regarde vos leçons qui sont données avec enthousiasme et qui développe ma curiosité d’aller plus profonde dans la connaissance de cette langue universelle et celeste qu’est la musique !

  20. Bonjour Aurélie,

    Merci de nous rappeler l’importance des accords septième. Je les travaille en arpège après les arpèges d’accords parfaits et les gammes lors de mes séances d’exercices. Je trouve qu’ils sont bien pour écarter les doigts.
    Mias dans le Hanon, il y a les arpèges de septième de dominante pour les modes majeurs mais pas pour les gammes mineures. Est-ce que ça veut dire q’ils n’existent pas ?
    Par exemple, si pendant une semaine je peux travailler la relative mineure de do majeur, la mineur, est-ce que sa septième de dominante arpégée est possible (mi sol si ré) ?

    1. Bonjour Robinson,
      Les accords de 7e de dominante sont exactement les mêmes en Majeur et en mineur. Un accord de Septième de dominante est construit TOUJOURS de la même façon :
      on empile sur la fondamentale (la dominante de la tonalité) :
      une tierce Majeur, une quinte juste, et une septième mineure.

      C’est pour ça qu’en Do Majeur : mon accord de septième de Dominante est Sol, Si, Ré, FA et
      en do mineur aussi.

      Je pourrais t’expliquer ça de façon théorique si ça t’interesse. Mais là, il faut un cours complet.

      Après il existe d’autres accords de 7e, mais ils ne sont pas étudiés dans le Hanon classique. Tu les trouveras dans les méthodes de jazz par exemple.

      1. Merci Aurélie pour ces explications claires.

        Alors durant ma semaine de “la mineur” (la semaine nostalgique), si je veux travailler un accord de septième doe dominante qui sonne mineur, alors je ferai un accord mineur de septième de dominante avec une tierce mineure (mi sol si ré au lieu de mi sol# si ré).

        C’est vrai que je n’ai pas encore trouvé sur Internet un cours en ligne complet sur les différents accords, les suites d’accords, l’harmonisation et le tout avec des exercices. On trouve des petits bouts çà et là. Ca te tente Caro et toi d’en créer un ?

        1. Petit précision : l’accord de 7e de dominante est toujours un accord Majeur.
          Si tu joues un accord de 7e mineur, il ne s’appelle pas accord de 7e de dominante. Je titille, mais voilà les musiciens sont très pointilleux avec ça.
          P.S. N’y aurait-il pas un Sol# dans la gamme de la mineur ?

  21. Bonjour
    Quel matériel vous utilisez pour la vidéo en ayant un son si pure ?
    Merci

Laissez-moi vos remarques ou vos suggestions !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.