S’échauffer avant de jouer ?

Est-il nécessaire de s’échauffer avant de jouer ?

Si vous souhaitez laisser un commentaire, merci de cliquer sur : lire la suite.

Le lien vers le superbe article de Marie Cécile Baritou sur les échauffements : 12 exercices de souplesse pour le pianiste

Transcription du texte de la vidéo :

Hello les accros du piano, aujourd’hui dans cette nouvelle vidéo, il est question des échauffements au piano. Mais tout d’abord laissez-moi vous souhaiter la bienvenue sur l’instant piano, la vidéo quotidienne de l’été d’1piano1blog.

Les échauffements au piano, est-ce qu’il est nécessaire d’en faire ? Aujourd’hui je vais répondre à la question de Ludovic qui me dit : Est-il nécessaire de s’échauffer avant de jouer ? Réaliser constamment un échauffement avant le jeu n’est-il pas un blocage de l’âme du pianiste, lui rendant cette routine obligatoire. Dans un jeu sans échauffement, il risquerait d’être déstabilisé par acquis de conscience en sachant pertinemment qu’il lui manque quelque chose ?
Tout d’abord Merci Ludovic de m’avoir posé cette question.
Pour être franche avec toi, je ne m’échauffe absolument jamais avant de commencer mon piano. Moi quand je commence mon piano, je n’ai pas de routine, je le fais vraiment au feeling. Quand je suis au piano j’ai un programme que je dois…. que je me fixe, que je dois réaliser. Mais je n’ai pas spécialement d’échauffement et je n’ai pas d’ordre précis dans lequel je vais travailler mes morceaux. Donc je vais te dire que l’échauffement n’est pas forcément obligatoire. En tout cas, moi, dans mon cas, je ne le pratique jamais. Parfois, ça peut m’arriver, mais vraiment très très rarement de le faire.
Si je sens que mes doigts sont un peu engourdis ou si j’ai vraiment les doigts très froids. Mais vraiment c’est quelque chose que je ne pratique pas forcément. Moi quand je mets au piano, j’ai mon programme, j’ai ma petite grille de choses à faire et je le fais vraiment au feeling. Je commence par ce qui me fait plaisir, je commence toujours par… oui, je commence toujours par ce qui me fait le plus plaisir et puis après je vais alterner avec les choses peut-être un peu moins rigolote mais qu’il faut faire malgré tout. Et après je vais terminer ma séance par encore une fois, quelque chose qui me fait vraiment plaisir.
Voilà, ça c’est ma routine de travaille.
Alors par contre je sais que il y a beaucoup de pianistes, il y a beaucoup de personnes qui me demandent justement des échauffements parce qu’elles voudraient s’assouplir les doigts. Et ça notamment, les personnes qui commencent le piano plus tard.
Moi c’est vrai que j’ai eu la chance de commencer le piano très très tôt. Donc ma main s’est faite au piano et du coup j’ai pas mal de souplesse. Mais toutes les personnes qui débutent le piano beaucoup plus tard ont plus de raideurs et puis ça dépend aussi des métiers qu’on a fait ou des activités qu’on a pratique tout au long de sa vie. C’est vrai qu’on peut avoir les doigts enkylosés aussi. Donc si vous ressentez le besoin de faire des échauffements : il faut le faire, au contraire.
D’ailleurs il y a un excellent article de Marie Cécile Baritou sur 1piano1blog concernant les échauffements qui vont aider toutes les personnes qui souhaitent acquérir plus de souplesse, qui veulent s’étirer les doigts, qui veulent gagner en souplesse, en envergure, en extension. Il y a des tas d’exercices qui font vraiment du bien. D’ailleurs je me suis amusée à les faire pendant quelques temps. Parce que j’ai vu que certains exercices quand même n’étaient pas si facile que ça même pour moi. Et je les ai pratiqué et il m’ont fait beaucoup de bien. Voilà ce que je dirais sur les échauffements . Si vous en ressentez le besoin, faites-en, c’est important. Mais en tout cas ne vous bridez pas si vous n’en ressentez pas le besoin, si vous sentez que vous pouvez y aller direct. Allez-y ! Moi je pars du principe qu’il faut essayer d’être bon en toutes circonstances, même à froid. Et j’aime beaucoup cette idée que, à chaque fois que je me mets au piano, hop ! je joue mon morceau et on voit comment il est. Alors il est rarement parfait. C’est rarement très très bien mais c’est pour s’habituer à le jouer comme ça d’emblée, par surprise sans s’être entrainé au préalable. J’aime bien voir un peu l’état de mes doigts comme ça. Donc ça c’est au contraire un exercice que j’aime bien faire et d’ailleurs je vous conseillerai de le faire aussi assez régulièrement. Voilà, c’est tout pour aujourd’hui j’espère que cette vidéo vous aura plu. En tout cas moi j’ai eu beaucoup de plaisir à la faire comme d’habitude. Donc laissez-moi un énorme J’aime si vous avez aimé cette vidéo. Si vous pensez que ce contenu peut intéresser d’autres pianistes, n’hésitez pas à partager la vidéo.
Alors moi je vais retourner à mon piano et je vous dis à très vite, alors bye bye, à bientôt et en attendant, bon piano.
Pour t’abonner à mon blog et recevoir les 2 guides gratuits 5 semaines pour un morceau et l’art de jouer avec un métronome cliques sur le logo 1piano1Blog. Si tu veux tu peux aussi t’abonner à la chaine Youtube en cliquant sur le petit rond avec ma tête.

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *