Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment s'affranchir de la peur de faire des erreurs au piano ? 9 conseils

Quand tout se passe bien, jouer du piano est une activité incroyablement gratifiante. Ça peut apporter beaucoup de joie, de plénitude, et même d’exaltation, quand on arrive à jouer ce qu’on avait prévu. Malheureusement, quand on fait des erreurs en jouant, on peut vite être déçu, stressé voire découragé. Pour de nombreux pianistes, cette peur est un obstacle majeur. Pourtant, avec un peu de dévouement et de pratique, il est possible de vaincre cette peur et de continuer à faire des progrès au piano. La clé pour surmonter la peur de faire des erreurs au piano est de com-pren-dre qu’il s’agit d’une partie inévitable de l’apprentissage. En suivant quelques pratiques simples, chacun peut s’affranchir de la peur de faire des erreurs au piano. Voici mes 9 conseils pratiques pour retrouver la confiance en soi et s’affranchir de la peur de faire des erreurs au piano

9 conseils pour ne plus avoir peur de faire des erreurs au piano

Conseil n°1 : Progrès ou Perfection

La première chose pour surmonter votre peur de faire des erreurs au piano consiste à privilégier le progrès à la perfection. Les erreurs sont inévitables quand on apprend quelque chose de nouveau. Et c’est important de ne pas laisser ces erreurs vous décourager. Au contraire, prenez note des endroits où vous faites des erreurs. Et utilisez-les comme des opportunités d’apprentissage. En comprenant où vous vous êtes trompé, vous serez en mesure d’identifier ce que vous devez améliorer. Et vous pourrez alors apprendre des techniques appropriées pour réussir à jouer ces passages difficiles. J’ajouterai une autre chose aussi, et c’est plus facile à dire qu’à faire, essayez de ne pas vous comparer à d’autres pianistes ; chacun a un parcours et un niveau  différent. De plus, chacun a ses forces et ses faiblesses qui doivent être prises en considération.

Conseil n°2 : Décomposer

Mon conseil n°2 pour surmonter la peur de faire des erreurs au piano, est déjà connu par tous les pianistes qui me suivent.  Il s’agit d’opter pour une stratégie efficace en dé-com-po-sant. Vous pouvez décomposer vos morceaux en petites parties plus faciles à assimiler. Par exemple, plutôt que de tâtonner dans un morceau du début à la fin, essayez de jouer chaque parties séparément. Faites attention aux détails. En faisant ça, votre pratique est plus ciblée et ça vous aide à renforcer votre confiance. En plus, ça vous donne la possibilité d’identifier et de corriger vos erreurs avant qu’elles ne deviennent des habitudes bien ancrées ou qu’elles ne ralentissent vos progrès.

Conseil n°3 : Ne vous blâmez pas

Faire des erreurs est parfaitement normal – presque tout le monde le fait ! Même les musiciens professionnels font des erreurs de temps en temps. Quel que soit votre niveau, vous jouerez des fausses notes ou “mangerez” un temps. Si vous souhaitez progresser, ne soyez pas trop dur envers vous-même. Ces faux pas ne définissent pas votre niveau en tant que pianiste. Acceptez vos erreurs est le meilleur moyen pour progresser. Car plus vous aurez un jugement négatif à votre égard, plus les erreurs vont s’ancrer profondément dans votre jeu. Réduire votre anxiété au piano est absolument essentiel.

Conseil n°4 : Relativisez

Le conseil n°4 est le prolongement du n°3 : relativisez. Essayez d’être patient avec vous-même. Je vous le disais juste avant, les erreurs font partie de l’apprentissage du piano. Relativiser ! Quand j’étais au conservatoire, j’avais une professeur de déchiffrage qui disait toujours ceci quand on jouait des fausses notes : “le ciel ne va pas te tomber sur la tête, continue, ne t’arrête surtout pas !” Ce n’est pas grave si vous faites une erreur de temps en temps – respirez profondément, détendez-vous, et rappelez-vous pourquoi vous avez commencé à jouer !

Conseil n°5 : Écoutez-vous

Conseil n°5 : écoutez-vous ! Nous avons tous dans notre poche un appareil pour filmer. Profitez-en, et utilisez-les pour vous améliorer. Posez votre téléphone sur un des côtés du clavier du piano et filmez vous ! Une fois que vous vous êtes enregistré, réécoutez ce que vous avez joué. (Pensez au conseil n°4 : ne vous jugez pas trop durement). Concentrez-vous pour repérer les points à améliorer. De cette façon, si quelque chose ne vous semble pas correct après l’avoir joué plusieurs fois, vous aurez des preuves audio auxquelles vous pourrez vous référer au lieu de vous fier uniquement à votre mémoire ou à votre intuition.

Conseil n°6 : Encouragez-vous !

Le conseil n° 6 s’adresse à notre petite voix que nous avons à l’intérieur de notre tête.

Un moyen efficace de surmonter votre peur de faire des erreurs en jouant est d’avoir un discours intérieur positif. Parlez-vous intérieurement et répétez-vous des messages encourageants. Rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’être parfait, mais qu’il s’agit plutôt de vous améliorer au fil du temps. Ce qui ne se fait pas du jour au lendemain. Considérez chaque petit pas en avant comme un progrès. Savourez ! Et rappelez-vous le chemin parcouru depuis vos débuts !

Conseil n°7 : Entraînez-vous régulièrement

Le conseil n°7 n’est pas vraiment un secret. Tous les musiciens le savent : pour développer un jeu sûr et éviter les erreurs en jouant, il faut s’entraîner régulièrement. Vous attaquer à des morceaux trop difficiles ou faire de trop grosses séances d’entraînement seront néfastes pour le long terme. Vous risquez de vous brûler les ailes. Préférez des airs plus simples au début et des séances d’entraînement courtes. Pour un débutant, 30 minutes suffisent. Le piano s’acquiert sur le long terme. Donc ne faites pas l’erreur d’en faire trop au début pour vous décourager ensuite. La répétition régulière est de loin la plus efficace pour que vous vous sentiez à l’aise en jouant vos morceaux. 

Conseil n°8 : Respirez

Si jamais vous vous sentez plutôt anxieux à l’idée de faire des erreurs pendant un concert ou pendant un cours chez votre professeur, essayez de prendre quelques respirations profondes avant de commencer à jouer. Vous pouvez aussi utiliser des techniques de visualisation. Par exemple, prenez quelques secondes pour vous imaginer en train de jouer parfaitement le début du morceau – cela vous aidera à vous concentrer et à réduire votre niveau de stress. En fin de compte, rappelez-vous que les erreurs font partie de l’être humain – elles sont inévitables. Elles ne doivent en aucun car nous définir en tant que pianistes ou nous empêcher d’atteindre nos objectifs !

Conseil n°9 : Pour le plaisir !

Rappelez-vous pourquoi vous jouez du piano : pour le plaisir. Gardez-ça, à l’esprit chaque fois que vous vous sentez déçu ou découragé. Il faut remettre les choses en perspective. S’affranchir de la peur de faire des erreurs n’est pas une tâche facile – mais avec suffisamment de patience et de persévérance, vous pouvez y arriver !

 

Voir la vidéo

Conclusion pour ne plus avoir peur de faire des erreurs

Surmonter la peur de faire des erreurs est un processus qui demande du temps, des efforts et du dévouement. Cependant, il est possible de faire des progrès et de devenir un pianiste confiant avec de la pratique. Si vous êtes confronté à la peur de faire des erreurs au piano, dites-moi dans les commentaires comment ce problème vous affecte. Je serai heureuse de découvrir votre histoire..

Découvrez plus

Un pianiste assis à un piano dans une salle de pratique chaleureuse, regardant attentivement une partition marquée de petites étoiles pour indiquer les passages nécessitant une attention supplémentaire, illustrant la méthode des petites étoiles.

Maîtriser Votre Morceau Par Cœur avec la Méthode des Petites Étoiles

Vous avez déjà expérimenté la frustration de jouer un morceau par cœur et de commettre des erreurs, jamais au même endroit? Ce défi, bien commun parmi les pianistes, est le cœur de notre sujet aujourd’hui. Heureusement, une solution existe pour surmonter cette difficulté : la méthode des petites étoiles. Je suis ravie de partager avec vous cette technique qui transformera votre manière d’apprendre et de mémoriser vos morceaux préférés.

Lire la suite
piano sans partitions, jouez tous vos morceaux de mémoire

Piano Sans Partitions : Guide pour Jouer Tout par Cœur

Apprendre à jouer sans partitions et maîtriser l’art de jouer par cœur au piano sont des compétences précieuses pour tout pianiste, qu’il soit débutant ou avancé. Dans cette vidéo sur 1piano1blog.com, je partage des stratégies efficaces pour mémoriser vos morceaux préférés et les interpréter avec assurance, sans dépendre des partitions.

Lire la suite

Connaissez-vous une personne qui serait intéressée par cette article ? Utilisez les boutons de partage, pour diffuser le plaisir du piano autour de vous.

Hidden Content