Comment jouer du piano à l’oreille ?| Exercices

Une musique vous plaît énormément et vous rêveriez de pouvoir la jouer… Comme ça. Sans partition. Juste en posant vos doigts sur le clavier…

Simplement, cela vous paraît compliqué. Voire impossible.

Jouer du piano à l’oreille, quand on n’a pas l’habitude, cela peut faire peur. Il ne s’agira pas de lire une partition.

Vous allez devoir reconnaître les notes de musique à l’oreille. Vous allez apprendre à faire confiance à votre oreille et développer une grande qualité d’écoute.

C’est un sacré défi, en effet !

Sachez que vous êtes nombreux à ressentir cette inquiétude au départ, mais vous allez voir que cela est beaucoup simple qu’il n’y paraît, et que vos craintes vont rapidement se dissiper.

C’est comme tout, cela s’apprend… Une fois que vous serez à l’aise avec le fait de jouer à l’oreille, vous serez capable de jouer n’importe quel morceau. Même des morceaux de prime abord difficiles.

Parce que ce sujet vous passionne et que vous êtes nombreux à me demander des conseils, j’ai décidé d’y consacrer un article.

Je vous explique aujourd’hui comment jouer du piano à l’oreille pour ne plus être dépendant d’une partition et pouvoir interpréter tous les morceaux que vous aimez. C’est parti !

Apprendre le piano

Avoir l’oreille absolue, qu’est-ce que cela signifie ?

Si avoir l’oreille absolue est un véritable don, sachez que travailler son oreille est indispensable pour progresser au piano ; en effet, en faisant quelques exercices, vous pourrez sensiblement améliorer votre oreille et tendre vers ce que l’on appelle l’oreille absolue.

Mais attention, avoir l’oreille absolue n’est vraiment pas indispensable. Vous pouvez tout de même reprendre des morceaux à l’oreille sans avoir l’oreille absolue.

Avoir l’oreille absolue : qu’est-ce que cela veut dire ?

Un pianiste qui a l’oreille absolue est à même de reconnaître les notes de musique à l’oreille. En écoutant une mélodie, il va être capable de dire s’il s’agit d’un do, d’un mi ou encore d’un fa.

Il distingue très clairement la note qui est jouée ; non seulement il va trouver la note, mais aussi sa hauteur (note aigüe ou grave).

Certaines personnes ont ce que l’on appelle l’oreille relative. Elles sont capables de retrouver les notes grâce à des repères, par rapport à une autre note jouée. Et l’oreille relative s’obtient à force de travail. Par exemple, moi Aurélie, j’ai l’oreille relative 😉

Peut-on apprendre le piano en jouant uniquement à l'oreille ?

Jouer uniquement à l’oreille est possible. Certains pianistes ont appris à jouer au piano simplement en écoutant une mélodie et en essayant de la reproduire « à l’aveugle ». C’est ce que l’on appelle la méthode orale ; ils n’ont jamais fait de solfège et ne savent pas lire une partition. Mais le solfège n’étant pas obligatoire pour apprendre le piano, cela ne les empêche pas d’avoir un excellent niveau.

Vous serez surpris de savoir que d’illustres musiciens n’ont jamais appris la lecture de notes sur partition. Parmi eux, John Lennon, Eric Clapton, Elvis Presley, Neil Young, ou encore Paul Mc Cartney. Et pour la petite anecdote, Pascal Obispo, qui a composé de sublimes mélodies, n’aurait jamais pris de cours de solfège.

Le fait d’avoir l’oreille absolue ou l’oreille relative est un atout de taille, que l’on retrouve souvent parmi les pianistes les plus talentueux.

Vous aussi vous aimeriez avoir une très bonne oreille ? Être capable de trouver les notes de tous les morceaux qui vous plaisent ?

Croyez-moi, si vous vous en donnez les moyens, vous en serez capable.

Même si certaines personnes paraissent avoir plus de facilités que d’autres, avec la bonne méthode, de l’entrainement et du travail, vous y arriverez aussi !

Voici quelques exercices pour reconnaître les notes de musique et améliorer votre oreille musicale.

Exercices pour reconnaître les notes de musique et jouer du piano à l’oreille

Choisissez une musique populaire ou une musique que vous aimez

Si chercher des notes à l’oreille est un exercice nouveau pour vous, je vous invite à vous entraîner sur des mélodies populaires, extrêmement connues. En effet, reconnaître les notes de musique des chansons populaires est accessible, même aux débutants.

Commencez donc à chercher les notes des mélodies suivantes :
Au Clair de la Lune,
J’ai du Bon Tabac,
Frère Jacques

Prenez le Do comme note de départ et lancez-vous !

Et si vous connaissez déjà par cœur toutes les chansons populaires et que vous avez envie de passer à autre chose, je vous propose alors de choisir votre chanson préférée, peu importe le style.

Les chansons ont souvent de très belles mélodies et la voix se détache bien de l’accompagnement, ce qui vous donnera plus de chance pour pouvoir la rejouer sur votre piano.

Ecoutez attentivement pour essayer de trouver les notes de la mélodie

Votre musique choisie, vous devez l’avoir à votre disposition pour l’écouter autant de fois que nécessaire.

Pour cela tous les moyens sont bons : tablette, ordinateur, mp3 ou chaine Hi-Fi. Trouvez-le vôtre, mais il est impératif de l’avoir à porter de main sans vous lever de votre piano.

Installez-vous confortablement, et prenez le temps de bien d’écouter. Ré-écouter de nombreuses fois tout en cherchant les notes qui composent la mélodie.

Concentrez-vous

Il est très important de se concentrer et d’entrer en immersion dans la musique. Rien ne doit vous déranger. 

Si vous ne souhaitez pas être entendu.e lorsque vous faites votre exercice, fermez la porte ou faites-le quand vous êtes seul.e.

Identifiez la première note

Le départ est l’étape la plus difficile, il faut réussir à trouver la première note. Alors écoutez-là et appuyez sur pause tout de suite après. Il est très important de l’avoir dans l’oreille. Vous pouvez la chanter tout en cherchant sur votre piano. Essayez une note, comparez avec celle que vous avez entendu.

Est-ce que c’est plus aigu ? Plus grave ? Essayez de vous rapprocher de la note. Réécoutez la première note sur la mélodie originale. Comparez. N’hésitez pas à jouer toutes les touches (noires et blanches). Prenez votre temps. Répétez l’opération : écoutez, chantez, essayez sur le piano, autant de fois que nécessaire. Au début ça peut être long, mais avec de l’entrainement, on devient de plus en plus rapide.

Si vous rencontrez des difficultés

Si vous avez des difficultés, vous pouvez procéder par élimination. La gamme a 12 sons (do, do#, ré, ré#, mi etc…..), alors on les prend un à un méthodiquement. Si vous avez joué une note et que ce n’est pas la bonne : inutile d’insister, éliminez-la, et cherchez ailleurs !

Je n’y arrive pas, pourquoi ? Il arrive parfois qu’on passe sur la bonne note sans s’en apercevoir.
Alors, prenez votre temps. Vérifiez à chaque note en vous posant les questions : la note est-elle plus grave ? Ou au contraire plus haute ?  Chantez et comparez les 2 sons, la 1ère note de la mélodie et la note que vous êtes en train de jouer sur le piano.

Mémorisez

Une fois que vous avez trouvé la 1ère note, écoutez votre mélodie par petits bouts. Tout petits bouts. Des petits bouts que vous êtes capables de mémoriser. Pas plus. Et cherchez sur votre clavier. 

N’ayez pas peur de jouer des fausses notes. Vous en jouerez, mais peu à peu vous trouverez les bonnes notes et vous les mémoriserez. Vous serez capables de jouer des petits bouts, puis des bouts de plus en plus longs.

Persévérez

C’est le secret de la réussite. Allez-y à votre rythme, et ne vous laissez pas impressionner par les personnes qui sont plus rapides que vous.

C’est un exercice qui demande de la persévérance. Beaucoup de personnes se découragent trop vite et abandonnent. Il faut plusieurs séances de travail pour trouver la totalité de la mélodie.

Et n’oubliez pas :  plus vous ferez ces exercices d’écoute, plus vous progresserez, et plus vous prendrez du plaisir à chercher vos mélodies préférées à l’oreille.

En tout cas, j’espère vous avoir donné envie de vous y mettre 😉

Dites-moi dans les commentaires si vous jouez déjà à l’oreille et avec quelle méthode ?

Si vous n’avez jamais tenté l’expérience, êtes-vous prêt à vous lancer ?

J’attends vos retours,

A très vite,

Aurélie  🌺

29 réflexions sur « Comment jouer du piano à l’oreille ?| Exercices »

  1. Et bien je crois que je commence à être fidèle à vos conseils pour m’améliorer dans mon travail personnel au piano. Merci de votre travail

  2. Merci Aurélie pour ce “vieil” article 🙂
    Dans ma modeste expérience, parfois, ce qui est le plus difficile, c’est de trouver la bonne transposition, c’est à dire la façon de jouer la plus économe en touches noires…

    • La transposition est un vaste sujet. Quand on veut être économe en touches noires, il reste “Do Majeur” ou “la mineur” les 2 tonalités basées sur les touches blanches !

  3. Bonjour Aurelie
    Comme déjà dit je suis joueur d accordeon mais on se rejoint sur bien des ponts. J utilisé votre méthode pour jouer aussi d oreiles à la différence près que je lit la partition avant pour être dans la même tonalité que mes camarades.
    La ou je peine c est avec l accompagnement avez vous un conseil ?
    Merci pour conseils.
    Pierre.

    • Pour trouver l’accompagnement je me base sur les notes de la mélodie. J’essaie de repérer quelles sont les notes principales et ensuite je cherche des sons qui vont avec. Je cherche d’abord la tierce en dessous ou au-dessus. Quand la touches blanches ne convient pas j’essaie avec les touches noires.
      C’est un excellent exercice de chercher les notes de l’accompagnement, mais il demande de la patience 🙂

      • Merci Aurelie
        Vous confirmez que il n’y a pas 1 seul bon accompagnement mais plusieurs possibilités le choix final est question de ressenti d oreiles .
        La règle de base que vous conseillez me semble un bon départ merci.

  4. Merci Aurélie. Non je n’ai jamais essayé mais pourquoi pas tenter l’expérience. Tout est clair. Il faut du temps bien sûr et de la patience mais l’exercice en vaut la peine. Merci encore pour tout ce que vous faites pour que l’on progresse en musique. C’est très enrichissant et plaisant de vous lire sur beaucoup de sujets. Merci du fond du cœur. Danielle.

  5. Ping : PianoLab | Comment trouver facilement les notes d’une mélodieComment trouver facilement les notes d'une mélodie - PianoLab

  6. Cet article est vraiment celui que j’attendais enfin certainement suis-je prête également à me lancer.. jouer à l’oreille doit être une manière d’acquérir une telle confiance ce qui me manque encore un peu et aussi pouvoir dire, oui je joue du piano et pas seulement je joue du piano mais je peine… alors que je m’acharne à la tâche
    Merci à toi Aurélie

  7. Bonjour Aurélie,
    C’est un exercice très motivant pour ne pas se décourager au piano avec le solfège pour seul moyen de progresser. La pratique du clavier est fondamentale et la concordance avec l’oreille en est le B.A, BA ! Il m’arrive parfois de reconnaître un thème à partir de notes jouées ou d’exercices que je m’exerce à jouer. En les isolant et en les répétant, j’ai envie de “trouver” la suite… ça amusait mon prof de piano ! La facilité c’était d’être déjà dans la tonalité. Mais je vais m’entraîner avec ta méthode, j’ai depuis toujours “dans l’oreille” les célèbres “frère Jacques” et “au clair de la lune” qu’on chantait à tue tête quand nous étions gamins et qu’il est facile de reproduire au clavier, alors pourquoi pas des morceaux “plus difficiles” ? Après tout c’est toujours 12 sons ! Merci pour ton post.
    Cordialement,
    Roger

  8. J ai tjs été nul aux dictées musicales au conservatoire mais j aimerais bien m y remettre mais comment ?
    Jouer la mélodie à la main droite oui pourquoi pas mais j ´aimerais connaître les accords à la main gauche

  9. Bonjour Aurélie, merci pour ces conseils jouer à l’oreille.
    Très intéressant, mais je ne me sens pas prête pour faire ce travail actuelllement trop occupée à apprendre à jouer suivant les partitions de ma méthode. Mais ” j’ai du bon tabac” fait partie de mes exercices, je vais essayer…
    A très bientôt

  10. Merci Aurélie pour cet article. Avec mon mari, nous aimons chercher des mélodies au piano. Mon souci est celui de la main gauche. En effet, si la mélodie que je veux jouer n’est pas interprétée au piano, j’ai beaucoup de mal à trouver le bon accompagnement.
    Merci pour tous ces articles.
    À très bientôt
    Delphine

  11. Bonjour Aurélie,
    Je me retrouve dans les commentaires précédents, retrouver une mélodie au piano avec une main ne m’est pas trop difficile, même si je n’ai pas l’oreille absolue. Mais là où je bloque, si je n’ai pas de partition, c’est pour l’arrangement!!! Sans doute parce que je n’ai pas entraîné mon oreille à écouter l’accompagnement et à le reproduire d’oreille? Conseilles-tu justement d’entraîner son oreille à l’écoute de l’accompagnement ou plutôt de s’entraîner à trouver soi-même un arrangement simple, à enrichir ensuite petit à petit?

  12. Bonjour Aurélie
    Depuis que je suis enfant, dès que j’ai eu un instrument de musique à ma portée, xylophone, puis flûte et guitare avec les rudiments de solfège acquis à l’école, j’ai toujours essayé de reproduire une mélodie. A partir d’un certain moment je me suis rendu compte que si je jouais la gamme de DO et que j’essayais de chanter la mélodie sur cette gamme, il m’était plus facile de la retrouver sur l’instrument. J’arrive donc assez facilement à reproduire une mélodie au piano ou à la guitare ou à la flûte à bec. Par contre l’accompagnement était plus difficile. Je ne trouvais pas pas quel accord choisir et pourquoi. Et les quelques accords que je connaissais à la guitare ne me satisfaisait pas. Depuis que je suis la formation improvisation plaisir piano, j’ai découvert les accords et les renversements et cela m’est très utile pour mieux choisir les accords pour l’accompagnement. Merci encore pour toutes ces formations que je recommande vivement.

  13. Merci Aurélie. Petite touche de bonheur matinal venant de l’ Est.
    J’espère que vous allez bien?
    -Patrick JACKSONVILLE USA-

  14. Bonjour,
    Avant de prendre des cours de piano, je pianotais en jouant la mélodie MD et les accords appris à la MG , et j’aimais jouer les chansons de mes classeurs de guitare avec seulement texte et accords. pour trouver la mélodie , je tâtonnais évidemment au début et je me basais beaucoup sur l’aide du chant, mais parfois certaines tonalités compliquaient l’affaire. une fois trouvé la mélodie , je la jouais plusieurs fois mais ne la retenais pas par coeur. mais, pour pouvoir la rejouer plu tard et la retrouver, je notais sur mon classeur chansons guitare – piano, la tonalité et surtout la première note (comme tu l’explique dans ton article) de la mélodie qui est souvent une des notes du premier accord. Ensuite, l’accord MG plaqué par mesure ne suffit pas et là les cours de piano m’ont appris d’autres choses sur l’accompagnement mais que je ne domine pas.
    Merci pour tes courriers et tes conseils que je suis comme je peux. Juste opéré d’une tendinite sévère 5ième MG, je ne sais quand je pourrai rejouer, mais je suis au repos forcé , ce que je n’ai sans doute pas fait à temps. Je vais pouvoir relire tes articles et courriers sur les doigtés que j’ai trop survolés.
    Merci

  15. Bonjour à tous,
    moi, je trouve que c’est un problème d’entendre le nom des notes, car du coup, j’ai beaucoup de difficulté à entendre une “musique”. Y a-t-il un truc, ? pour l’instant en fait, j’essaie de ne pas me concentrer sur la musique et du coup, j’entends moins le nom des notes. Mais c’est pas terrible. Autres conseils ?

  16. Comme d’autores, j’ai un peu de difficulté a void comment je pour rain joyería Abisinias, car je suis une novice. J’espere reussir soys Perú.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.