Comment utiliser le poids du corps ?

Crédit photo : PianoSteinway422737Pixabay

Quand vous jouez du piano vous sentez des points de contraction, des tensions ou de la raideur. Votre poignet est fixe, les épaules sont relevées, la mâchoire est serrée. Vous arrêtez de respirer, vous êtes en apnée. Le son de votre jeu devient dur, et peu agréable.

Bonne nouvelle, cet article est fait pour vous !

Notre raideur, nos tensions musculaires ont un impact direct avec notre son. Si on veut un beau son chantant, notre façon de jouer doit être détendue et souple.

Nous avons vu dans un article précédent comment s’installer au piano.
Nous allons nous concentrer sur la position et le poids du corps pour apprendre à garder une souplesse musculaire.
Cela nous permettra de garder une certaine détente pendant l’exécution d’un morceau.

Mais alors comment avoir un beau son plein ?
Asseyez-vous et cherchez vos appuis sur les ischions (petits os dans les fesses).
Prenez appui sur vos pieds dans le sol.
Une fois que vous avez trouvé la stabilité, redressez-vous.
Grandissez-vous, cherchez à vous sentir large au niveau des omoplates.
Vous allez rechercher le mouvement naturel.

Crédit poto : chopin-AlexandriaPixabay

Le poids du corps

Asseyez-vous au piano.
Posez les 2 mains sur vos genoux.
Levez la main au dessus du clavier du piano, assez haut.
Vous allez laisser tomber votre main sur le piano avec votre bras complètement détendu. Votre bras est lourd, vous faites le poids mort.
Il doit être tout mou comme une poupée de chiffon.
Le choix des notes importe peu. Vous pouvez jouer un cluster par exemple.
Ce qui est important c’est de laisser la main tomber avec tout le poids du corps et le bras lourd. Vous devez vous laissez aller.

Exercice

Prenez votre cluster.
Vous allez le jouer sur plusieurs octaves en montant vers les aigus puis en descendant dans les graves.
Jouez le cluster en laissant tomber la main au fond du clavier avec tout le poids du corps. Montez la main en l’air et prenez de l’élan pour aller jouer l’accord suivant en laissant tomber la main avec tout votre poids, sans forcer. Laissez tomber votre main dans le fond du clavier de la manière la plus détendue possible.
Ainsi de suite.

Vérifiez votre position

Quand la main est sur le clavier, vous pouvez vérifier votre position :

  • la voûte doit être bien formée
  • l’articulation du pouce est en dehors
  • le poignet est bas et souple
  • les doigts sont arrondis  jusqu’à la dernière phalange.

Crédit Photo : PianoMainHommePublicDomainPicturePixabay

Pas de mouvements parasites

Vous allez vérifier que vous ne faites pas de mouvement parasite.
Pour cela, faites le minimum. Ce n’est pas la peine de faire des gestes de souplesse dans tous les sens. Le geste est dans la préparation avant de jouer la note. Une fois que la note est jouée, c’est trop tard, inutile de faire des gestes supplémentaires. Ça ne changera rien au son de faire des petits ronds avec le poignet, ou d’écarter les coudes. C’est ce qu’on appelle les mouvements parasites.
Ces mouvements sont à éviter !

Le plaisir de jouer

Vous allez ressentir un véritable plaisir de jouer avec le bras complètement souple. Votre main placée au fond du clavier, avec vos doigts ancrés dans les touches. Votre jeu va être plus solide. C’est une sensation très agréable. Vous allez jouer sans fatigue et vous pourrez vous concentrer sur l’égalité des doigts et la sonorité.
En prenant l’habitude de jouer avec le poids du corps, vous allez développer une sonorité intéressante. Peu à peu vous sentirez de la puissance au bout de vos doigts et vous pourrez faire des nuances plus larges.

Pratiquez cet exercice régulièrement et surtout allez voir, même une fois, un prof de piano près de chez vous. En effet si vous avez pris l’habitude de travailler seul, laissez-vous tenter par un cours de piano de temps en temps. Le prof pourra vous guider dans ce travail délicat et  vérifier votre posture !

 

 

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réflexions au sujet de « Comment utiliser le poids du corps ? »

  1. Bonjour Aurélie,

    Encore merci pour votre générosité, je lis consciencieusement vos articles et je pratique tous vos conseils, tous vos lecteurs progressent sûrement.
    J’ai une question, qu’est-ce qu’un cluster ?? ce mot n’est pas dans mon vocabulaire.
    Merci et bonne journée
    Nathalie

    • Bonjour Nathalie, merci pour votre message, ça me fait plaisir et me donne plein d’énergie pour continuer !
      Un cluster est un groupe de notes jouées ensembles. Contrairement aux accords les notes du cluster ne sonnent pas harmonieusement ensemble. Par exemple si vous jouez les notes Do Ré Mi Fa Sol en même temps, vous jouez un cluster.

  2. Très intéressant cet article. D’autant plus que je me reconnais un peu dans la petite description du début. Je vais essayer ça dès que possible. Merci aurélie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *