Comment s’installer sur son tabouret de piano ?

Je vois bien trop souvent des pianistes qui ont une mauvaise posture sur leur tabouret de piano et qui se plaignent de ne pas réussir à bien jouer leur morceau. Sachez qu’au piano la posture et le choix du tabouret de piano sont très importants. Sans elle, vous ne vous mettez pas dans les bonnes conditions pour interpréter vos morceaux.

La musique passe par le corps. Si vous avez des tensions dans le corps, ou encore, si vous ne permettez pas à votre corps de laisser passer l’énergie. Vous allez vous créer des blocages. Ces blocages finiront tôt ou tard à créer des tensions physiques. Ces tensions ont un impact direct sur votre manière de jouer et sur le son produit par vos doigts.

Alors voilà, pour parler de posture, je vais prendre en compte deux éléments. Tout d’abord le matériel utilisé et deuxièmement : la manière dont on s’en sert. Aujourd’hui je voudrais concentrer notre attention sur le choix du tabouret de piano et son règlage. Les pianistes négligent trop souvent ces deux points essentiels.

Comment bien s’installer sur son tabouret au piano ?

Bien souvent, nous imaginons qu’être assis sur son tabouret de piano ne fatigue pas : mais c’est archi-faux. Oui, nous sommes en position assise, et cela nous fatigue. Rester dans la même position tous les jours (même peu de temps)  peut entraîner des tensions physiques si nous n’avons pas le bon matériel ni la bonne posture.  Quand nous sommes assis-e au piano, nous sollicitons notre corps pendant des heures pour exécuter un mouvement qui n’est pas vraiment naturel.
Vous le savez, jouer du piano sollicite les doigts mais aussi tout le haut du corps, l’avant-bras, le bras, les épaules. Il est essentiel de prendre des bonnes habitudes dans le choix de votre tabouret de piano et dans votre manière de vous tenir. Notre morphologie détermine la posture a adopter. A cela s’ajoute, le type de musique jouée. Cela peut même varier en fonction des morceaux.

Grâce à cet article, vous saurez comment faire pour choisir tabouret de piano adapté. Après avoir lu cet article, vous serez à même de choisir votre tabouret de piano et de faire le bon réglage. Cela vous permettra de jouer avec plaisir, tout en restant confortable plus longtemps et sans fatigue.

Le bon type de tabouret pour s’installer au piano

Pour bien vous installer au piano, le choix du siège est très important. Nous verrons dans le paragraphe suivant comment faire pour avoir le bon réglage. La combinaison des deux nous permettra de jouer longtemps sans fatiguer. Je déconseille de prendre une chaise comme le faisait len Gould. Car bien souvent elle sera trop basse. A moins d’être très grand-e. Si vous regardez le pianiste Glenn Gould jouer vous voyez qu’il a le visage tout près du clavier du piano. Et sa chaise fétiche est bien trop basse. Sa posture n’est vraiment pas équilibrée. Je ne vous recommande pas de faire comme lui. Même si, il faut bien l’avouer, sa posturene l’a pas empêché d’être un pianiste au talent fabuleux.

Le deuxième problème de la chaise est qu’elle n’est pas assez large. Le pianiste a besoin de se pencher à droite ou à gauche pour aller jouer des notes aigües ou des notes graves. Et c’est pour cette raison qu’aux concerts, nous voyons toujours un tabouret de piano en forme de banquette. 

A proscrire : la chaise !

Evitez la chaise de bureau, quelle soit avec des roulettes ou avec des accoudoirs. Les roulettes vont vous gêner dans la stabilité et les accoudoirs empêcheront l’amplitude du geste.

Au piano, le pianiste s’assoit toujours un peu au bord de son tabouret. Il garde les deux pieds bien en appui sur le sol. A part des pianistes comme Michel Petrucciani, les pianistes ont les pieds au sol, lui avait une pathologie exceptionnelle. Cela dit, en passant, cette pathologie ne l’a pas empêché de devenir un pianiste hors norme.

Et si vous aviez choisi une chaise à roulette, je vous laisse imaginer les glissages alors que vos pieds cherchent un appui stable au sol.

Le blog des pianistes qui jouent pour le plaisir du piano.

Inscrivez-vous à la newsletter quotidienne,

Et entrez en immersion dans ma vie de digitale pianiste !

Recevez chaque jour une formation 100% gratuite en vivant de l'intérieur ma vie de prof de piano à Tallinn. 

Et une drenière chose, les accoudoirs d’un siège sont également très gênants au piano. Ils restreignent le mouvement des bras. L’avant bras doit rester libre dans le mouvement. Le coude, sans jouer “avec les coudes”, peut se mouvoir en se décollant du tronc. Les coudes restent libres pour permettent aux avant-bras d’accompagner les mains sur toute l’étendue du clavier.

Le meilleur choix, le tabouret type banquette

Le meilleur choix de tabouret de piano reste le tabouret type banquette, réglable en hauteur. Voici trois exemples de banquettes que j’ai selectionné pour vous. Elle sont disponibles sur Amazon et sont parfaitement adaptées au pianiste.

Ici, le lien vers un tabouret de piano avec système pneumatiqueLe tabouret de piano Stagg

Et là, le lien vers la banquette de piano classique avec molette de règlage sur le côté (c’est ce type de banquette que j’ai chez moi, de marque Roland) : Le tabouret basique

En encore, un dernier lien vers le tabouret premier prix. Ce modèle est idéal pour celles et ceux qui ont un budget serré mais souhaitent avoir un bonne stabilité sans négliger la beauté du meuble. Il sera peut être un peu dur au niveau de l’assise :  Le tabouret de piano premier prix

Après avoir vu comment choisir son tabouret de piano, voyons maintenant comment faire pour régler la hauteur du tabouret de piano.

Comment faire le bon réglage de son tabouret de piano ?

Votre tabouret de piano doit être réglable en hauteur. Soit avec un système de molette sur le côté soit avec un système pneumatique plus facile à manipuler. Pour déterminer la  hauteur du tabouret de piano, il faut s’observer en position de jeu. 

Posez les mains sur le clavier. La position optimale est d’avoir les coudes et les poignets alignés au même niveau que  le clavier du piano. Plus précisément légèrement au-dessus des touches blanches. Si vos coudes sont plus bas, montez votre tabouret et tenez vous bien droit. Si vos coudes sont plus hauts, descendez votre tabouret. N’hésitez pas à essayer plusieurs réglages en montant ou descendant votre tabouret.

Je connais une très grande pianiste (grande aussi bien par la taille que par le talent) qui a dû scier les pieds de son tabouret de piano pour le régler à sa taille.

Gardez vos pieds, posés à plat sur le sol. Si vos pieds ne touchent pas le sol, vous pouvez mettre un petit marchepied, pour plus de confort. Installez-vous devant le piano, grandissez-vous et adoptez une position assise active.

Vous voilà prêt à commencer votre séance !

Dites-moi dans les commentaires comment vous installez-vous sur votre tabouret de piano ?
Sur quel type d’assise jouez-vous ? Devez-vous envisagez d’en changer ou avez-vous déjà le bon type de siège de piano ? Je suis curieuse de mieux connaître le matériel que vous utilisez.

Après avoir laissé un commentaire, vous pouvez allez regarder la vidéo que j’ai faite pour vous. Elle vous aidera à bien choisir votre tabouret de piano. https://1piano1blog.com/comment-bien-choisir-un-tabouret-de-piano-siege-ou-banquette/

4 réflexions sur « Comment s’installer sur son tabouret de piano ? »

  1. Ping : Comment utiliser le poids du corps ?

  2. C’est bien de rappeler les fondamentaux.Et merci pour l’impro Je pense y revenir en”devoirs de vacances” car ca me plait bcp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.