Le passage du pouce dans les gammes au piano

Goûter tous les jours au plaisir de l’Instant Piano, votre vidéo quotidienne pour vous motiver à progresser au piano.

Bonjour les accros du piano, j’espère que vous allez bien ! Je vous souhaite la bienvenue dans cet épisode de l’instant piano.
Aujourd’hui nous allons parler du passage du pouce. Après vous avoir parlé en long et en large des gammes sous toutes leurs formes, nous allons voir précisément un point essentiel de la gamme. Il s’agit du passage du pouce.
Le passage du pouce est beaucoup utilisé dans la gamme pour pouvoir jouer les 8 sons, les 8 notes d’affilée, les 8 notes de la gamme.  Le passage du pouce est largement utilisé dans toutes les gammes et on le retrouve fréquemment dans les morceaux de piano. Dans une gamme je joue 8 sons d’affilée : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do. Comme j’ai seulement 5 doigts, je souhaite ajouter 3 doigts supplémentaires pour pouvoir la totalité des 8 notes dans un flux constant. Je souhaite entendre les 8 notes de façon continue sans avoir de trous. Si je ferme les yeux je peux imaginer entendre ces 8 sons d’un flot constant comme une rivière qui coule. Je n’entends pas du tout qu’il y a un passage du pouce, qu’il y a un changement de position.
En piano, nous utilisions 2 sortes de passage du pouce. Nous allons passer par-dessus le pouce ou nous allons passer le pouce sous les doigts.
Pour bien comprendre l’exemple nous allons commencer avec la main gauche.
La main gauche va commencer avec le petit doigt pour jouer le Do, Ré avec le 4e, Mi 3e, Fa 2e, Pouce sur le Sol. Une fois que je suis arrivée sur le sol , je vais passer par-dessus le pouce avec mon 3e doigt pour arriver sur le La. Ensuite je repasse le pouce pour revenir me placer l’index sur le Si et le pouce sur le Do.

En passant le 3e doigt par-dessus le pouce nous pouvons aller jouer les 3 notes qui nous manquent pour le gamme de DO. Donc c’est le passage par-dessus le pouce. C’est en montant pour la main gauche.
Et pour la main droite, ce passage par-dessus le pouce va se passer en descendant. Petit doigt sur le Do, Si, La Sol Fa  avec le pouce. Je passe par dessus le pouce avec mon 3e doigt pour jouer le Mi, je me replace je joue Ré et le Do.

Quand je passe le 3e doigt par-dessus le pouce, j’exerce une espèce de torsion sur la main et dès que j’ai joué mon 3e doigt sur  le Mi, (si je prends toujours mon exemple de Gamme de DO Majeur), je replace tout de suite le 2e et le 1er, donc le deux et le un, c’est à dire l’index et le pouce sur les deux notes que je veux jouer. J’essaie d’anticiper et de le faire de façon assez rapide.

Vous voyez que le mouvement du pouce est rapide.

Le mouvement du pouce est rapide et il vient replacer directement sur le Do.

Donc même chose avec la main gauche. Je joue mes cinq doigts Do Re Mi Fa Sol. Je croise avec le troisième doigt que je passe par-dessus mon pouce, ce qui crée une petite torsion. Et dès que j’ai joué mon troisième doigt sur le LA : hop ! je dégage mon pouce pour le placer sur le Do que je dois jouer après le Si. Dès que j’ai passé mon 3 doigt, je replace le pouce.

La deuxième façon de passer le pouce est de le passer sous les doigts. C’est à dire que je vais jouer mon pouce, le deux, le trois et juste après le trois : hop ! je vais  aller, mon pouce va aller chercher le note, donc le Fa en l’occurence. Il va aller chercher la note en passant ici sous la main.

J’anticipe, je les place à l’avance.

Je vais former un petit pont pour que le pouce puisse aller sous les doigts. Et dès que j’ai joué, dès que mon pouce est passé sous le doigt et que je joue ma note, je replace immédiatement mes quatre autre doigts sur les notes suivantes. Même chose avec la main gauche. Je vais jouer mon pouce, mon deux, mon trois. Après mon troisième doigt je vais glisser ici mon pouce sur le La. Quand je joue mon La : hop je lâche pour replacer mes doigts : Fa Mi Ré Do.

Donc ce passage du pouce nous permet de jouer les 8 sons d’affilées sans qu’il y ait de rupture. Si je ferme les yeux il est important de sentir les sons sans accents, sans ralenti, sans qu’une note aie moins d’intensité que l’autre. qu’elle soit moins forte ou plus forte. Tout doit être dans le même flux, dans le même flot sonore. Comme une rivière qui coule. Je ferme les yeux, je n’entends absolument aucune différence entre les 8 sons que je produis.

L’astuce la plus importante est d’avoir un placement rapide. Il faut vraiment anticiper les doigts que vous allez jouer. N’attendez pas le dernier moment pour passer votre pouce après votre troisième doigt. Et n’attendez pas non plus dans le passage par-dessus le pouce, de replacer vos doigts au dernier moment. Replacez rapidement dès que votre croisement de doigts est passé. Replacez tout de suite vos doigts. C’est vraiment important. C’est la chose la plus importante à faire.

Voilà, j’espère que cette vidéo vous a plu. Si vous avez aimé le contenu de la vidéo, mettez moi un gros LIKE soit à gauche de la vidéo ou sous la vidéo. N’hésitez pas à partager ce contenu si vous l’avez trouvé intéressant.
Et je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo.
Je vous dis Bye bye et à bientôt
Et en attendant Bon Piano !

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *