Ma première improvisation en public

Ma toute première improvisation en public

Elle a eu lieu au moins de juin à l’occasion du concert de fin d’année à l’école de piano de St Malo.

Pour moi c’était une soirée très spéciale et je me sentais très émue. Tous les ans, je fais un concert de fin d’année avec tous mes élèves pour partager un moment de musique. Chaque élève prépare un morceau  pour l’occasion. On choisit ensemble le morceau pour être sûr de faire le bon choix et on invite parents et quelques amis à mesure de la place disponible.

Cette année l’émotion a été particulièrement intense, car il s’agit pour moi du dernier concert d’élèves à St Malo puisque je change de vie. J’en ai déjà parlé dans une vidéo : j’arrête les cours de piano.

A partir de maintenant je souhaite passer moins de temps à côté du piano (comme un professeur) et plus de temps au piano (comme un pianiste ;)) Pour cette soirée j’ai choisi de jouer une improvisation car ça fait partie de  mon objectif du moment. Je veux progresser en impro et surtout improviser en public dans n’importe quelles conditions (mauvais pianos, bruits, pas en forme….)

Donc voici ma toute première improvisation au piano. Je te laisse l’écouter ;

C’est une vraie improvisation dans le sens où elle n’a pas été préparée avant. Je te raconte comment ça s’est passé pour moi :

A la fin du concert avec les élèves, j’ai annoncé que j’allais jouer une improvisation. Il y a vait une cinquantaine de personnes dans le public. Autour de moi, tu peux voir les jeunes participants au concert.

J’ai posé mes doigts de la main droite sur le piano et le premier accord qui est sorti est l’accord de sol mineur. Il m’a un peu surpris et dans ma tête je me suis dit que ça allait être difficile de faire quelque chose de pas trop nostalgique avec cette tonalité.

J’ai ajouté un accompagnement en arpège à la main gauche. J’aime beaucoup ce style d’accompagnement. Il sonne magnifique !

Ensuite j’ai joué l’accord de Fa Majeur, histoire d’aller vers plus de lumière. Puis retour sur Sol mineur et ensuite Do mineur 7. La combinaison de ces 3 accords donnent le mode de do mineur naturel. J’aime beaucoup jouer modal en mineur. Je trouve ça plus doux.

A 2 minutes, alors qu’on s’attend à un accord de sol mineur j’ose un accord de Sol Majeur. En musique classique, on appelle ça une Tierce picarde 🙂 Au moment de l’impro j’ai simplement joué l’accord en Majeur au lieu de mineur.

Je continue de jouer en sol Majeur pendant 30 secondes puis je reviens en sol mineur à 2 min 34. Je rejoue le ton du début. Ce qui nous fait un petite structure A.B.A. J’aime beaucoup cette structure. Elle est simple et efficace 🙂

Voilà j’espère que tu apprécieras cette improvisation au piano. J’ai mis  tout mon ceour pour partager ce moment avec mes élèves, leur famille et amis. Et je suis très heureuse de partager ce moment avec toi et tous les lecteurs d’1piano1blog.

Maintenant je me sens vraiment toucher mon rêve, celui de manier les accords avec facilité pour improviser. J’aime respirer en musique et sentir le rythme de mes doigts se connecter avec le rythme de mon coeur.

Et toi que t’inspire l’improvisation ?

 

Le Guide Du Pianiste

Les secrets pour jouer
fluide
et sans fautes
au piano en toutes circonstances. 

binderlayingopen_506x615.jpg

 Que vas-tu trouver dans ce guide ?

  • Mon histoire avec le piano. Tu verras que mon parcours n'a pas été tout rose.
  • Quelles sont les techniques qui marchent vraiment si tu veux progresser au piano.
  • Pourquoi tu n'y arrives pas (et ce n'est pas de ta faute).
  • Les actions à mettre en place pour faire des progrès rapidement.

We respect your email privacy

Recherches utilisées pour trouver cet article :exercices progresion d\accords majeur 7 piano
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 réflexions au sujet de « Ma première improvisation en public »

    • Mieux vaut tard que jamais !
      Et tu as eu bien raison de prendre des vacances, c’est très important.
      Merci pour ton relevé, tu as fait un bon boulot. Comme tu le dis, il reste à peaufiner les détails.
      Merci beaucoup 🙂

  1. Bonjour Aurélie,
    Je viens d’ écouter pour la seconde fois ton impro.
    C’est juste superbe, à la fois dans la mélodie et dans ton interprétation si nuancée…
    Je trouve que cette impro conviendrait bien pour illustrer un film ou un beau documentaire car ta musique est très expressive et laisse filtrer beaucoup de sentiments. C’est un magnifique cadeau d’ adieu à tes élèves.
    Bonne chance à toi dans ta nouvelle expérience musicale en Asie et donne-nous d’autres créations de cet acabit.

    A bientôt. Amitiés.

    Claude (.BE)

    • Bonjour Claude,
      merci pour ton petit mot. La musique instrumentale convient bien pour illustrer des images. Je compte bien faire d’autres créations à l’avenir et progresser dans ce domaine 🙂

  2. Bonjour Aurélie,

    Il est clair que se livrer comme cela n’est pas une chose facile. La musique et en particulier l’improvisation mettent complètement à nue.

    Le style de ton impro représente bien les émotions que tu vis sur le moment. C’est vraiment super.
    je passe par la Bretagne cette été, je serais ravi de pouvoir venir t’écouter en concert ou simplement échanger, parler musique.

    Je ne crois pas avoir vu la promotion de tes concerts, n’hésites pas à nous en faire part!

    Bravo pour avoir eu le courage de le faire! ( et je sais de quoi je parle).

  3. J’ai adoré ta prestation et j’ai été particulièrement touchée par l’émotion qui était tellement présente et même palpable malgré la distance. Je suis au Québec et ton message me rejoins droit au cœur. Tu es un bel exemple de réussite. Moi aussi je fais un blogue avec Olivier et je peux voir à travers ton résultat que moi aussi je réussirai!!

    • Bonjour Diane,

      merci pour ton message qui me touche énormément. Je suis heureuse de voir que l’émotion passe aussi loin 🙂
      C’est chouette que tu fasses aussi un blog avec Olivier. Tu verras, ça va te transformer !

  4. Bravo.C’est très agréable à écouter mais les explications ne me parlent pas.Cela me conforte dans mon opinion:il faut pas mal de connaissances pour improviser ou plutot pour l’expliquer…..Encore bravo et tous mes voeux pour ta future vie.

    • Merci Guislaine,
      cette impro est difficile en effet, et les explications le sont aussi. Et puis c’est comme tout, il y a un langage avec. Ce n’est pas forcément le même vocabulaire que celui que vous connaissez déjà.
      Mais on peut commencer l’impro avec des choses plus simples et qui sonnent bien 🙂

  5. Bonjour Aurelie

    Quel bonheur de t’écouter. Tu me motive et tu me donne encore plus envie de travailler.
    A travers ton improvisation tu me laisse transparaitre pleins de message.
    Tu joues si bien…..
    A bientôt pour une prochaine écoute !
    Martine

  6. Super Aurélie,
    Les enfants sont exigeants et leurs applaudissements sont une conclusion logique de ton investissement.
    Bravo à toi et vivement te revoir sur le net.
    Merci pour ce beau partage

    ..

  7. Bonjour Aurélie,
    Voici une très belle improvisation,excellentissime!
    Cela me fait pensé à Erik Satie et ses gymnopedies certainement parce que tu joues modal comme lui ( je crois qu’il exploite le mixolydien dans la première gymnopedie ). D’ailleurs tu ne précises pas quel mode tu utilises enfin si celui de do mineur . Alors question est-ce différent de tous ces modes qui ont un nom “grec” ou est-ce un des leurs ? Les modes c’est difficile à assimiler pour moi
    Encore bravo pour ce moment musical

    • Merci Alain pour ton message.
      J’utilise le mode de Do mineur naturel qui est construit comme le mode de LA : mode éolien. En musique classique il correspond au mode mineur mélodique descendant.
      Oh la la, que de mots pour exprimer un seul mode 😉

  8. Ouf! Le message est bien passé, finalement!
    Ton impro va m’inciter à plus travailler l’étude des accords, y compris les différents 7 èmes, si beaux mais pas faciles…
    Pour l’instant je ne maîtrise pas encore toutes les gammes, alors, je vais à tout petits pas, et avance ds mes morceaux à raison de… 3 mesures par jour!!!
    L’impro sera pour un peu plus tard!
    A bientôt, Aurélie, tu es super!
    Jacqueline.

  9. Bonjour Aurélie,
    La progression de ton impro expliquée plus haut, je ne la comprends pas c’est trop compliqué pour moi. Lors de l’écoute, j’ai entendu comme une reprise de thème…
    C’est parce que tu dis que c’est une impro car on pourrait penser que c’est un morceau que tu connais par cœur tellement tu n’as aucune hésitation. Tu laisses parler ton cœur sur le clavier, et j’aimerais tant pouvoir faire de même. J’ai beaucoup d’émotions à exprimer mais je n’ai pas le niveau nécessaire pour y parvenir.
    Toutes mes félicitations et bon vent dans ta nouvelle vie pianistique,
    Rose

    • Bonjour Rose,
      en effet les explications que je donne sont très théoriques et de haut niveau. Pour aborder l’impro je te conseille de commencer plus simple.
      Je tâcherai d’être plus accessible la prochaine fois 🙂

      Tu as très bien entendu comme une reprise à la fin, j’aime bien faire ça. J’essaie de me souvenir de ce que j’ai fait au début pour le rejouer à la fin. Ça donne une pièce plus aboutie. (et ça me fait travailler la mémoire au moment présent)

  10. Bravo , encore, Aurélie! Je suis ravie de retrouver cette belle impro (reçue auparavant puis perdue!), j’aime beaucoup tes modulations et leurs couleurs changeantes: un peu de nostalgie, c’est normal, puis la lumière de ta tierce picarde, plutôt ici “tierce malouine”! car elle n’est pas conclusive…
    Enfin l’ensemble exprime une belle sensibilité et une super maîtrise de l’ harmonie, alors, un grand bravo!!! A quand une compo .écrite signęe Auręlie? Ce serait passionnant…
    A bientôt de te lire ou écouter a nouveau.
    Merci pour cette belle vidęo, je vais pouvoir la réécouter!

    • Bonjour Jacqueline,
      J’ai écrit les petites explications de cette improvisation en pensant à toi ! Maintenant que je suis dans ma nouvelle vie (plus aristique) j’aurais plus de temps pour m’y consacré. Et ça me fait bien plaisir !

  11. Bonjour Aurélie, vraiment merci. J’ai 55 ans, et viens de démarer une nouvelle vie pro. J’était prof de marketing et voilà, j’ai été poussé par des évènements de santé à changer de vie, et à devenir…prof de piano. J’en rêvais !
    merci de m’avoir aidé en pédagogie, en sensibilité, et en confiance.
    J’aurais aimé prendre des cours avec toi à saint Malo, si ja’amias tu reviens.
    Sinon, j’aimerais savoir improviser, être plus libre avec ma musique. Comment faire ?

    Bon vent à toi, belle suite de vie.

    • Merci Cécile pour ce superbe message. C’est formidable de lire que tu as changer de vie : Bravo. Et je je suis surprise d’avoir été pour quelque chose dans ton parcours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.