Composition pour piano en la mineur, Aurélie Chevalier

Voici une composition personnelle en la mineur. Elle n’a pas de titre. Quand j’ai écrit cette petite pièce, je voulais travailler la modulation, c’est à dire changer de tonalité dans le morceau et revenir à la tonalité de départ. Je joue la première partie en la mineur, je module en do mineur dans la deuxième partie et je rejoue la première partie.

Découvrez plus

Homme portant des lunettes sur le bout du nez

Verres progressifs, un problème pour lire ses partitions au piano

Au piano, lorsqu’on lit une partition, nos yeux passent de la partition, aux mains et vice versa.

Nous utilisons le mouvement oculaire.

Nous nous plaçons au piano en regardant notre partition.

Puis, nous bougeons les yeux pour regarder nos mains sans baisser la tête.

Enfin, nous bougeons les yeux pour regarder la partition sans bouger la tête.

Nos yeux reviennent sur la partition, et retrouvent instantanément le bon endroit.

Lire la suite

Connaissez-vous une personne qui serait intéressée par cette article ? Utilisez les boutons de partage, pour diffuser le plaisir du piano autour de vous.

Hidden Content
%d blogueurs aiment cette page :