Je sais que ce nocturne est inaccessible pour certains d’entre vous car il s’adresse aux pianistes avancé-e-s. Mais cela dit, même si tu ne peux pas jouer ce morceau, tu peux quand même participer et me donner ton avis.

Il est toujours intéressant d’écouter plusieurs interprétations différentes d’un même morceau.

J’ai relevé sur la plateforme YouTube des exemples d’artistes très différents. Faire ce choix n’a pas été facile, ce nocturne est largement diffusé !

 J’ai volontairement laissé de côté les vidéos avec une image fixe ou une partition qui défile. L’objectif était de trouver des vidéos où l’on voit l’artiste jouer.

Parmi tous les artistes disponibles, j’ai sélectionné les interprétations les plus franches. Mon but est d’avoir un panel des interprétations très différentes.

Ne vous mettez pas en tête que ce sont mes interprétations préférées : aucunement.

Je garde tout simplement mon avis pour moi pour l’instant afin de ne pas vous influencer.

Ce que je souhaite c’est avoir votre avis. Selon laquelle est la meilleure.

Il est toujours bon d’écouter des interprétations différentes et de savoir expliquer ce qu’on aime, ce qu’on aime pas.

Brigitte Engerer interprète le Noctune opus posthume en do# mineur

Si l’interprétation de Brigitte Engerer est l’interprétation que tu choisis, note “1” dans les commentaires !

Le pianiste Wladyslaw Szpilan joue les nocturne n°20 de Chopin

Si l’interprétation de Wladyslaw Szpilan est l’interprétation que tu préfères, note “2” dans les commentaires !

L'interprétation de la pianiste Inga Kasantseva

Si l’interprétation de Inga Kasantseva est l’interprétation que tu aimes le plus, note “3” dans les commentaires !

Aldo Ciccolini interpréte le nocturne en do# mineur

Si l’interprétation d’Aldo Ciccolini est l’interprétation qui te donne un coup de coeur, note “4” dans les commentaires !

Danièle Laval joue Chopin dans la célèbre salle Gaveau à Paris

Si l’interprétation de Danièle Laval est l’interprétation que tu préfères, note “4” dans les commentaires !

Pour aller plus loin avec ce magnifique nocturne de Chopin

En plus d’être magnifique, ce nocturne est très accessible. C’est sans doute le nocturne le plus accessible de Chopin, le plus « facile ». Je mets des guillemets car jouer Chopin n’est jamais facile.


Comme j’ai préparé une formation vidéo pour aider une de mes élèves à interpréter le morceau, je voulais la proposer aux plus avancés d’entre vous. 

Vous êtes 22,95% des lecteurs d’1piano1blog a avoir un niveau 6e année et plus. Alors oui, ce n’est pas un niveau de professionnel. Mais vous aspirez à jouer des oeuvres du répertoire et ce n’est peut-être pas facile de les travailler seul-e. 

Vous avez peut-être juste besoin d’un coup de pouce pour compléter les cours avec votre professeur. Si vous aimez aller en profondeur,  vos cours de piano passent trop vite. Et votre prof n’a pas le temps de tout vous expliquer.

Je te propose une formation courte et très dense au format vidéo. Une heure de vidéo pour entrer dans l’univers de Chopin et comprendre ce nocturne en profondeur. Après avoir suivi cette formation, vous saurez exactement comment faire une magnifique interprétation de ce morceau.

Cette formation n’est pas un tutoriel pour apprendre à déchiffrer le morceau pas à pas. 

Elle s’adresse aux pianistes autonomes qui ont besoin de faire passer leur interprétation du nocturne en Do# de Chopin, au niveau supérieur.

C’est une première pour moi, je n’ai jamais fait ça avant. Ce morceau est idéal à partir du niveau 5e année de piano, même si tu n’as jamais joué de Chopin.


Si cela t’intéresse, tu peux cliquer sur ce lien :

Dis-moi dans les commentaires quelle est la version que tu préfères parmi les 5 interprétations sélectionnées  ?

Question subsidiaire : 

Connais-tu une autre interprétation qui n’est pas nommée dans cet article et que tu chéries davantage encore ? 

Dis-moi tout, ça m’intéresse !

Les propositions des abonnés d'1piano1blog

Claudio Arrau

Grigory Sokolov

Paul Barton

Alexandre Tharaud

Maria Jao Pires

Valentina Lisitsa

Roberto Prosseda

La masterclass de Cyprien Katsaris

48 réponses

    1. CICCOLINI pour l’émotion et Inga pour les trilles que je trouve très clairs.
      Mes versions préférées:
      ARRAU et SOKOLOV
      je n’aime pas la charge de la brigade légère de LAVAL surtout … parce que je n’arriverai jamais à cette vitesse (=)

  1. Bonjour Aurélie.
    C’est très difficile les 5 interprétations sont très bien jouées.
    Mais je préfére l’interprétation N°5 de Danièle Laval.

    1. Bonjour Annick,
      Merci pour ces deux autres interprétations ;Paul Barton est aussi un de mes pianistes favoris, dont les qualités pianistiques et humaines ne sont peut-être plus à démontrer…ou en tout cas à découvrir, pour ceux qui ne connaissent pas son chemin de vie par rapport aux animaux qu’il côtoie…entre autre, les éléphants….et son talent de pianiste.
      Merci beaucoup!
      Par contre j’aime moins l ‘interprétation d’Alexandre Tharaud, dont je trouve le jeu de la main gauche trop fort.Chez Chopin, dans ce morceau, la main gauche se doit d’être légère, en accompagnement, plus effacée par rapport à la main droite, ne pas la jouer trop forte….Mais, je pense que mon sentiment par rapport à cela est dû à l’enregistrement de la vidéo dont le son n’est peut-être pas bien restitué…car ce pianiste est évidemment remarquable!….Néanmmoins, je lui préfère le jeu de Paul Barton pour cette interprétation, si je peux me permettre,et sans mettre en doute son talent!
      Merci pour ce partage…
      Pianistiquement ….
      Elisabeth.

    2. Ps :pour illustrer ce que j’ai voulu expliquer par rapport au jeu de la main gauche plus léger, je préfère l’interprétation de Valentina Lisitsa , sur YouTube: “In Memory of Gregg Nielson Chopin Nocturne #20 C Sharp Minor Valentina Lisitsa” :https://www.youtube.com/watch?v=walwdY8ssrE à celle d’Alexandre Tharaud…Mais préférer ne veut pas dire qu’on n’aime pas, ce dernier est aussi un pianiste que j’admire beaucoup!!
      Bon piano à tous et toutes!
      Elisabeth.

    1. Bonjour Olivia,
      Je trouve cela très juste et joliment dit, c’est pourquoi je me suis permise de vous citer dans mon choix d’interprétations du 27 octobre, à 16h38.
      Bon piano, et belle écoute à vous!
      Elisabeth.

  2. Bonjour Aurélie
    je préfère le n°4 …Aldo Ciccolini …pour sa lenteur et sa profondeur
    J’aimerai l’écouter par Katia Buniatishvili ..plus jeune peut être. Elle évolue bcp ..
    sa palette est très étendue….

  3. Ma préférence va vers la 4 , car plus lente et pesante ( pas au sens péjoratif du terme ) …

  4. Bonjour!
    Etant une “fan” d’Aldo Ciccolini, et ayant pour professeur et amie une de ses anciennes excellentes élèves, (Laurie Clément), je cite l’interprétation no 4…..Merci à Olivia qui en parle comme d’une” interprétation lente et méditative”: je trouve cela très juste! cela ouvre à l’évasion de l’esprit, on se laisse prendre à la légèreté et émotion de sa respiration musicale, respect des phrasés et sensibilité des notes retenues , attaquées ou appuyées….
    Je dois dire que j’ai travaillé ce sublime morceau i y a deux ans, qu’il reste un de mes favoris que je rejoue très souvent, et qui me ravit à chaque fois….surtout le 2ème mouvement que je ne me lasse pas de rejouer…..et qui me donne toujours le sentiment de plonger dans la musique comme quand on plonge dans le regard profond d’un être aimé…..et de pouvoir s’abandonner tout entier à l’écoute et l’émotion de ce morceau….
    Merci Aurélie pour ce partage de ces 5 interprétations dont aucune ne laisse indifférent….

  5. 3 Inga Kasantseva
    J’aime aussi l’interprétation dans le film le pianiste à cause de l’émotion du film et ce que cela représente.

  6. Bonjour Aurelie,
    Je complète mon commentaire car je n’avais pas pu écouter la version 2.
    J’aime la 2 et la 3.
    Ce qui correspond bien puisque j’ai parlé de l’émotion du film

  7. Parmi les choix proposés ici, la 4 d’ Aldo Ciccolini mais la proposition d’Annick Heyner avec la version de Paul Barton…Top of the top ! Merci

    1. Bonjour!
      Merci pour ce choix que je partage complètement, et pour lequel je me suis permise un commentaire, sans vouloir “blesser” personne…. en répondant à Annick Heyner, dont je partage le choix concernant Paul Barton.
      Cordialement,
      Elisabeth Pascault.

  8. Bonsoir Aurélie.
    L’interprétation que je préfère est la n° 3. Elle me donne beaucoup de chaleur et j’aime la façon dont elle joue. Merci pour ce moment très agréable. Danielle

  9. Bonjour Aurélie
    Pour moi toutes sont bien. Mais je préfère les versions 2 et 4.
    je trouve que cela est plus doux.
    Merci pour ce partage.
    Patricia

  10. Bonsoir Aurélie,
    Je préfère la 4 parmi celles proposées mais comme Claude, j aimerais beaucoup écouter l interprétation de Katia Buniatishvili…
    Merci pour ce partage.

  11. bonsoir Aurélie,
    ma préfèrée est la 3
    merci
    j’aime aussi l’interprétation de Barton que j’apprécie aussi pour d’autres oeuvres.

  12. Bonsoir Aurélie
    Je préfère la 2 et mon 2ème choix se porte sur sur la 4…..
    En tout cas magnifique i interprétation.

  13. Bonsoir Aurelie,
    Magnifique moment d emotion avec ce merveilleux morceau, ma preference va au n º2, peut etre a cause du contexte du film a ce moment là…
    Merci du partage
    louis

  14. Bonjour,
    Merci Aurélie pour ce partage. Parmi les interprétations proposées, je préfère celle d’Aldo Ciccolini.
    Pour ma part, je trouve de Grigory Sokolov interprète ce morceau avec beaucoup de délicatesse tout en faisant chanter chaque note. Je crois bien que pour le moment c’est cette interprétation qui me touche le plus. (Je ne connais sans doute pas toutes celles qui existent).

  15. Bon…humblement en tant que débutant (15 mois de pratique quotidienne) …4 Aldo Ciccolini…
    Pourquoi ne pas avoir accès à une version simplifiée…pour débutant?
    Pour sensibiliser….
    Merci Aurélie et
    Bon piano.
    Pierre.

  16. c’est l’interprétation numéro 3 qui m’a le plus emportée dans l’univers romantique de Chopin… j’ai apprécié particulièrement les nuances de tonalité et une fluidité qui m’a emporté tel un ruisseau allant de cascades en csacades

  17. Bonsoir Aurélie , ma préférence va à la 3 , même si elles sont toutes uniques, évidemment subjectives mais cela ne me dérange pas dans l’ensemble, elles ont toutes leurs qualités. C’est le plaisir de l’interprétation.
    Merci Aurélie

  18. Bonsoir Aurélie!
    Mes deux interpretations préférées sont celles de Brigitte Engerer (mais dommage, il manque la fin du Nocturne que j’ai retrouvée sur une autre vidéo) et celle de Danièle Laval ( bien que je trouve le tempo un peu rapide). Les deux respectent le rythme ( surtout dans la partie du milieu) et on entend toutes les notes.

  19. Bonsoir Aurélie,
    J’aiencore réécouté toutes les versions avec mon mari.
    Cela fut un très bon exercice car mon mari a beaucoup pratiqué la batterie donc très sensible au rythme.
    Ces préférences vont aux interprétations 4 et 5.
    Je préfère toujours les 3 et 2.
    Cela nous a permis de converser sur la sensibilité de la musique et des interprétations.
    Merci beaucoup Aurélie
    .
    Amicalement
    Anne

  20. Bonsoir Aurélie, l’interprétation n°4 est prestigieuse mais celle qui me transporte est la première. Il y a un quelque chose d’infiniment subtil que j’adore ! Toutes sont magnifiques quand même. Merci pour cette délicieuse idée de les comparer.

  21. Bonsoir Aurélie,
    pour moi, pour mon écoute, le n° 4 , Aldo Ciccolini, s’impose largement au-dessus du lot, suivi par les n°s 5 et 3 , dans l’ordre.

  22. Bonjour
    Difficile a dire je n ai qu une année de piano et une oreille peut etre pas encore trés affutée!!
    Cela dit j ai une préférence pour le n°2
    Quant a l interprétation dans le film…c est ……..un film!!!!!!
    Le pianiste interprète ce morceau dans des conditions terribles aprés des années de peur de solitude et de froid pour ne parler que de cela!!!
    Bien beau qu il puisse l interpreter!!!! Merci Aurélie

  23. Bonjour,
    Une petite remarque d’abord : il y a le plus souvent un énorme malentendu que les professeurs de piano doivent probablement répéter encore et toujours à leurs élèves : Ce n’est pas parce qu’une pièce ne demande pas des qualités acrobatiques qu’elle est facile. C’est souvent le contraire, la difficulté n’étant pas là où on l’imagine.
    J’avais il y a quelque temps proposé à une professeur de piano de lyon qui tient une chaîne youtube “concurrente” de celle d’Aurélie, de faire un tuto sur le très célèbre adagio de Bach-Marcello (il y a sur le blog d’Aurélie plusieurs billets sur cette pièce célèbre :
    https://1piano1blog.com/adagio-en-re-mineur-marcello-bach-bwv-974/
    https://1piano1blog.com/tous-les-ornements-ladagio-bwv-977-bach-marcello/ ).
    Je dois dire qu’elle a longtemps hésité à le faire , consciente de la difficulté.

    Cette œuvre offre en effet une très grande marge de manœuvre à l’interprète et c’est d’ailleurs très souvent le cas pour les pièces à tempo lent.
    Et Il en est de même pour ce nocturne…
    Ce nocturne a d’ailleurs fait l’objet d’une masterclass de Cyprien Katsaris (on a vraiment affaire à des élèves très avancés ! ) que l’on peut regarder sur Youtube et qui a été diffusée sur une chaîne japonaise il y a plusieurs décennies déjà. J’invite tout le monde à la regarder car c’est extrêmement intéressant.
    Vous la trouverez ici :
    https://youtu.be/f9NkpNGrtTM
    Pour donner encore une autre version de ce nocturne, je conseillerais celle de Valentina Lisitsa que l’on trouve ici :
    https://youtu.be/walwdY8ssrE
    Vous observerez tout particulièrement sa “gestuelle” et son toucher…

  24. bonjours tous plus belles les une que les autres ,mais! mes 2 préféré sont le n0 3 et le no 4, mon coup de Coeur va à l’interpretation magnifique qui nous transporte dans un autre univers ou règne la paix et une douce tristesse mélancolique de souvenir heureux ( mon choix no 4 )

  25. Bonjour,
    Toutes les interprétations sont belles. Mais l’interprétation n°1 me correspond mieux. C’est plus dans mon tempérament.

  26. Bonjour Aurélie
    J’ai un faible pour le tempo rapide choisi par Danièle Laval, (5)
    J’aime aussi l’exécution très fine des trills par Inga Kasantseva (3)

    J’ai trouvé le jeune polono canadien Jan Lisiecki très expressif lors des Proms à Londres en 2013: https://www.youtube.com/watch?v=FxibkvfXWIo

    Merci à toi pour cette invitation à l’écoute

  27. Bonjour Aurélie,
    Incontestablement c’est la 2 que je préfère car c’est la plus porteuse d’émotion.

  28. Bonjour à TOUS et merci d’avoir participé à ce petit jeu sur les interprétations du nocturne posthume de Chopin.

    Je vais ajouter vos propositions sous les 5 premières vidéos et je vous en remercie chaleureusement.

    Je compte les votes et je vous retrouve pour le résultat demain dans l’email des abonnés à 1piano1blog.

  29. Bonjour Aurélie,
    Excuse moi de te poser cette question personnelle. Quand tu dis que tu ne fais pas de déchiffrage, cela veut dire qu’on est censé avoir la connaissance de cette partition au préalable.

    Par exemple là où il y a les trilles, les doubles dièses, tu ne diras pas comment les faire ? Moi, je souhaite bien prendre la formation pour avancer, ce serait une bonne chose pour avancer dans la musique.

    1. Bonjour Emilie,
      oui pour l’instant je propose seulement l’aide à l’interprétation. Pour l’étude du morceau de A à Z, il faudra attendre un peu. C’est prévu pour lus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.