LUDOVICO EINAUDI, UN COMPOSITEUR ITALIEN AUX INFLUENCES MULTIPLES

Son nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, il y a fort à parier que vous ayez déjà entendu bon nombre de ses morceaux…

Ludovico Einaudi est un compositeur et pianiste italien, né à Turin en 1955. C’est aussi le petit-fils d’un ancien président italien…

Si je vous dis : Intouchables. Le film avec Omar Sy et François Cluzet. Cela vous parle ? Vous voyez où je veux en venir ?

Eh bien, figurez-vous que Monsieur Einaudi a composé en partie la bande originale de ce film mythique. Mais pas que… 

Je vous invite à découvrir plus en profondeur ce mélodiste hors pair dont les œuvres séduisent non seulement les réalisateurs de films mais aussi suscitent un véritable engouement auprès d’un public de tous âges.

Une popularité indéniable, des œuvres qui séduisent un large public

Ludovico Einaudi est issu d’une illustre famille de la bourgeoisie turinoise. L’un de ses grands pères n’était autre que le premier président de la République Italienne d’après-guerre, Luigi Einaudi ; l’autre était le chef d’orchestre Wando Aldrovandi.

Son père, Giulio Einaudi, quant à lui, était un grand éditeur.

Sa passion pour le piano, il la tient de sa mère, qui le soutient énormément dans son apprentissage. Formé au Conservatoire Giuseppe-Verdi de Milan, il a été éduqué par les grands classiques de Chopin et de Bach, en passant par le rock de Pink Floyd, la musique contemporaine de Philip Glass, et la pop des Beatles.

Après ses études au Conservatoire, il se rend ensuite aux États-Unis où il s’illustre au festival de Tanglewood à Lenox, dans le Massachusetts ; il s’agit d’un des plus célèbres festivals de musique en plein air. C’est ici que se produit notamment le Boston Symphony Orchestra.

Il rentre ensuite en Italie pour suivre l’enseignement du compositeur contemporain Luciano Berio.

Aujourd’hui, Einaudi jouit d’une popularité incroyable auprès d’un public de tous âges, dont il se réjouit… On se bouscule pour aller le voir. Ses concerts se jouent à guichet fermés dans le monde entier. Sur Spotify, il devance même Mozart et Beethoven, c’est pour dire !

Ludovico Einaudi : un musicien « inclassable »

Il y a des artistes comme ça à qu’il est difficile de mettre une étiquette. Et Einaudi en fait partie…

On pourrait le qualifier de compositeur de musique classique, bien évidemment. Mais Ludovico Einaudi est avant tout un musicien alternatif ; il n’appartient à aucun registre musical précis et bien défini. Il aime d’ailleurs s’affranchir des règles à respecter dans la musique classique, et préfère créer son propre style.

Naviguant à la croisée entre plusieurs styles musicaux, Ludovico Einaudi est sans cesse à la recherche de nouvelles sonorités et s’inspirent volontiers de musiques très diverses, qu’ils découvrent lors de ses voyages.

Avec lui, il n’y a donc pas de définitions, de codes, d’étiquettes…

S’il n’aime pas les cases dans lesquelles on vous range, il accepte cependant d’être rattaché au courant minimaliste ; c’est le seul « label » qu’il veut bien qu’on lui attribue.

C’est avec une grande simplicité qu’il parvient à transmettre des émotions contrastées. Le clair-obscur, le passage de la mélancolie à l’exaltation, tout ça, c’est ce qui définit sa musique…

Et c’est grâce à ses influences musicales multiples qu’il y parvient… Très attaché au patrimoine populaire, il voue une admiration sans borne aux musiques traditionnelles. Son séjour au Mali lui aura permis de comprendre la connexion entre les musiques traditionnelles et le blues, par exemple.

Pour lui, les musiques traditionnelles permettent de mieux comprendre ses racines et celles des autres cultures.

On retrouve dans sa musique des éléments classiques, folkloriques et populaires. Un mélange d’influences classiques et modernes qui traduit bien son « style musical ».

Ludovico Einaudi aime associer le piano aux cordes et aux nappes électroniques et envisage chacun de ses morceaux comme des balades musicales propices à la méditation. Ecologiste convaincu, il se sent aussi très proche de la nature.

Il essaie de préserver dans ses œuvres une forme d’innocence. C’est d’ailleurs certainement ce qui séduit le jeune public, en plus du mélange d’influences.

Ses titres emblématiques

C’est en 1996 que Ludovico Einaudi compose son tout premier disque, intitulé Le Onde. D’autres titres suivront comme Stanze en 1997 et Eden Roc en 1999.

Outre des musiques de ballets et de films (Le Prix du désir en 2001),

Il sortira ensuite plusieurs albums I Giorni (2001), Diario Mali (2003) avec Ballaké Sissoko, et Una Mattina en 2004.

En 2006, Ludovico Einaudi compose certains morceaux de la bande originale du film à succès This Is England : Ritornare, Fuori Dal Mondo, Oltremare, Dietro Casa.

Cette même année, il sort son album Divenire et crée le groupe Whitetree avec Robert Lippok et Ronald Lippok.

Écoutez Einaudi jouer Divenire au Royal Albert Hall de Londres :

C’est avec l’album Nightbook paru en 2009 et utilisant l’électronique, qu’il recevra son premier disque d’or.

En 2011, il compose une partie de la B.O. du film Intouchables et reçoit la médaille de l’Ordre du mérite en Italie : les morceaux Fly, Writing poems, L’origine Nascosta, Cache-Cache, Una Mattina en font partie.

Ludovico Einaudi est à nouveau sollicité par le duo Olivier Nakache et Eric Toledano pour composer les mélodies mélancoliques de leur nouveau film, Samba, dont Colonna Sonora et Walk.

Il a également composé l’une des musiques emblématiques du film à succès Mommy, de Xavier Dolan, sorti en 2014. Voici le titre Experience :

Après cela, il reviendra à un style plus minimaliste et composera l’album Elements.

On retrouve son talent de compositeur derrière des publicités comme celles pour Lancôme, Krys, ou encore Orange.

Einaudi est pour moi l’un des compositeurs contemporains les plus doués, et j’espère vous avoir embarqué dans son univers…

Et parce qu’on ne s’en lasse pas, je vous invite à écouter ses morceaux les plus connus :

Ce nouveau portrait d’artiste vous a plu ? Vous avez appris des choses ? Vous vous êtes laissé emporter… Super !

Alors, partagez avec nous votre ressenti en laissant un petit mot, juste en dessous, dans les commentaires. Vous le savez, je prends énormément de plaisir à vous lire 😉

Et si cela vous intéresse, j’ai créé il y a quelques temps un cours de piano en ligne pour apprendre à jouer Nefeli de Ludovico Einaudi. Et pour information, il est totalement gratuit.

À très vite,

Belle journée à tous 🌺

SI vous connaissez une personne susceptible d'être intéressée par cet article, pensez à le partager.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Yiruma, le virtuose sud-coréen du piano

Vous connaissez certainement River flows in you, un des morceaux emblématiques de la bande originale du film Twilight. C’est l’une des compositions les plus connues de Yiruma.

Compositeur extrêmement talentueux, pianiste incroyable, il est particulièrement populaire aujourd’hui, et sa popularité n’a pas de frontière ; ses albums se vendent aussi bien en Asie qu’aux Etats-Unis ou en Europe.

Découvrons un peu plus ce musicien au talent indéniable.

Yiruma : un compositeur de talent

Yiruma -littéralement Lee Ru-ma- est un pianiste et compositeur sud-coréen.

Pour la petite anecdote, « Yiruma » signifie « réussite » en coréen. Un nom qu’il porte à merveille, n’est-ce pas ?

Né à Séoul en 1978, c’est un pianiste très précoce, un petit prodige comme on dit ; il a commencé le piano très tôt, vers l’âge de 5 ans. Ses parents constateront très vite qu’il a un don pour le piano.

Yiruma a la double nationalité : britannique et coréen. En 1988, sa famille quitte la Corée du Sud pour s’installer en Angleterre.

Yiruma intègre immédiatement une école de renom : the Purcell of Specialist Music School de Bushey. Il en sortira diplômé à 21 ans. Trois ans plus tard, il intègre the King’s College.

C’est alors qu’il commence à composer et se fait rapidement repérer. Il a 25 ans lorsqu’il sort son premier album, Love Scene, issu de la collaboration avec le label DECCA. Nous sommes en 2001.

Des compositions qui témoignent de son amour pour la musique romantique parisienne

C’est grâce à ses titres River flows in you, Kiss the rain ou encore Love me, qu’il se fait connaître dans le monde entier.

Voici un extrait de Kiss the rain :

Et si vous appréciez particulièrement les belles mélodies, vous adorerez jouer Kiss the rain.

Pour moi, il fait partie des morceaux de piano contemporains les plus beaux : un délice à écouter, mais aussi à jouer, croyez-moi…

Une extrême douceur, de la volupté. Tout simplement sublime.

Yiruma a composé aujourd’hui plus d’une dizaine d’albums originaux, inspirés de la musique romantique parisienne.

Voici la petite surprise annoncée. Parce qu’elle est la mélodie la plus connue de Yiruma, et celle que l’on me demande souvent d’apprendre à jouer.

Je joue pour vous au piano River flows in you. Cette vidéo est extraite de mon défi : 50 vidéos en 50 jours. 

L’article se termine ici mais le voyage musical ne fait que commencer… D’ailleurs, si vous voulez écouter ses morceaux les plus connus, je vous mets la vidéo juste ici.

J’espère en tout cas que ce portrait de Yiruma vous a plu. N’hésitez pas à le partager autour de vous pour faire découvrir ou re-découvrir à vos proches cet incroyable compositeur et pianiste.

Sachez que je prends énormément de plaisir à vous raconter les histoires de ces grands musiciens, à vous faire découvrir leur univers musical, leurs « pépites », et à vous transmettre des astuces pour progresser au piano.

Et je suis tellement ravie de voir l’engouement autour de ces biographies, et les émotions que cela déclenche en vous.

Belle journée à toutes et tous 🌺

Aurélie

Lady Gaga, une artiste multi-facettes

On la connaît sous le nom de Lady Gaga, son nom de scène. Personnage excentrique, elle a fondé sa marque de fabrique sur une image sulfureuse qu’elle affiche dès son 1er album The Fame, sorti en 2008. Mais ne vous fiez pas à cette apparente excentricité… Je vous invite à découvrir cette auteure-compositrice-interprète qui a plus d’une corde à son arc.

Une chanteuse incroyable, mais pas que…

Dans la vie de tous les jours, elle s’appelle Stefani Joanne Angelina Germanotta. Son nom vient des origines italiennes de son père. Stefani, alias Lady Gaga, sait chanter, c’est certain. Elle a d’ailleurs une puissance vocale assez incroyable.

Elle sait danser, faire le show aussi… Née en 1986 à New York, c’est très tôt que l’on remarque ses prédispositions pour la musique. Alors oui elle a des capacités vocales indéniables, mais son talent ne s’arrête pas là…

Une compositrice et pianiste fabuleuse

Peut-être ne le savez-vous pas, mais Lady Gaga est une pianiste incroyable. Elle a écrit des chansons pour de nombreux artistes et a largement participé à la création des titres du film A star is born. Ce qui fait d’elle une musicienne hors-pair. Voici une de ses performances ; une version « jazzy » de son titre emblématique Poker Face qui sonne très bien aux oreilles. Qu’en dites-vous ?

UNE COMÉDIENNE ET ARTISTE COMPLÈTE

Au piano, devant un micro, c’est certain, elle embarque les foules… Mais saviez-vous que devant la caméra, elle s’en sort plutôt bien également ?

Vous avez certainement entendu parler du film A star is born. Vous l’avez peut-être même déjà vu… Une fois, ou plusieurs fois, parce que vous l’avez adoré… En tout cas, il a beaucoup fait parler. J’avoue que je ne l’ai pas encore vu. Mais cela ne saurait tarder.

Lady Gaga y interprète une chanteuse en devenir qui rencontre un artiste sur le déclin (interprété par Bradley Cooper). Avant cela, elle avait déjà joué dans des petits films ou séries, mais c’est véritablement dans ce film qu’elle s’est révélée.

En préparant cet article, cela m’a donné envie de le voir. Pour observer le jeu des comédiens d’une part, pour l’histoire qui a l’air tout de même magnifique, mais surtout pour leurs prestations musicales. Il y a des pépites musicales dans ce film ; Shallow et I always remember this way.

Je ne connais pas les autres morceaux et aimerais beaucoup les découvrir. Le film, sorti en 2018, est devenu un succès international, salué par les critiques et très largement récompensé. Il a reçu de nombreux prix dans la catégorie Meilleure musique de film. C’est la chanson Shallow, premier single de la bande originale qui reste la chanson emblématique du film.

Elle intervient d’ailleurs à 3 moment forts du long-métrage, et symbolise la relation passionnelle qui unie Ally (Lady Gaga) et Jackson (Bradley Cooper). C’est Lady Gaga qui a composé en partie cette magnifique balade. On en écoute un morceau ? Juste pour le plaisir…

Même si Lady Gaga nommée dans la catégorie « Meilleure actrice » aux Oscars, Bafta, SAG Awards, Golden Globes, ne repartira malheureusement pas avec le prix, elle est considérée aujourd’hui comme une actrice à part entière.

Une personnalité excentrique (oui), mais pas seulement

Lady Gaga n’est pas que ce personnage médiatique affublé de costumes et de tenues des plus extravagantes. Ce n’est que la face émergée de sa personnalité… Ce qu’elle veut bien montrer.

sensibilité exacerbée

J’adore cette chanson, voix guitare. Le titre s’appelle Million reasons. Je voulais vous le faire découvrir, au cas où vous ne le connaîtriez pas ; cette vidéo montre en parallèle les deux facettes de Lady Gaga : la femme publique, la show girl sous le feu des projecteurs, et la femme dans l’intimité. Assez troublant, n’est-ce pas ?

Et voici une vidéo enregistrée à l’occasion du concert organisé suite aux ouragans survenus au Texas, en Floride et dans les Caraïbes, en 2017. Lady Gaga interprète quelques-uns de ses morceaux au piano, devant un parterre de personnalités et notamment devant les anciens présidents des États-Unis.

Elle parle à cœur ouvert avant d’interpréter au piano chacun de ses morceaux. On la voit sous un autre jour : une femme sensible dotée d’une grande générosité et humanité.
L’ensemble est intense.
Stefani, aka Lady Gaga, c’est aussi ça. Et il serait bien réducteur de ne parler d’elle qu’en mentionnant le personnage quelque peu « déjanté », qu’elle a créé de toute pièce. Je la trouve vraiment très touchante dans cet extrait. Avouez que vous la découvrez sous un autre jour également…

Une femme engagée

Au quotidien, Lady Gaga est une femme engagée. Elle s’engage pour des causes qui lui tiennent particulièrement à cœur. Elle a notamment créé en 2012 la fondation « Born this way Foundation » qui vient en aide aux personnes souffrant de maladies mentales, elle qui, par le passé a vécu une période de dépression.

Elle combat également en faveur des droits des homosexuels et de la justice sociale. Elle rêve d’un monde plus juste, et plus tolérant. Pour elle, la musique est salvatrice. Et c’est bien dans ce sens-là qu’elle veut œuvrer.

Si elle fait de la musique, c’est parce qu’elle aime ça bien entendu, mais c’est aussi pour rendre les gens plus heureux, leur donner du plaisir et pourquoi pas leur donner la force de se battre et de changer de vie. Un beau message… D’ailleurs, elle est à l’initiative du concert virtuel mondial Home Together, co-organisé par l’OMS et le mouvement des citoyens Global Citizens, dont le but est de raconter les histoires des personnes qui sont en première ligne. Les mettre en lumière, les célébrer, les remercier… Elle interprète Smile et The prayer avec Céline Dion, Andrea Bocelli, John Legend et Lang Lang.

Voilà, j’espère que cette nouvelle « biographie » vous a plu. Lady Gaga est incontestablement une artiste complète qui a marqué et qui continue de marquer notre époque. À la fois touchante, sensible et déjantée, elle ne passe pas inaperçue.

Aimeriez-vous jouer comme Lady Gaga au piano ? J’imagine que oui… Si certains de ses morceaux vous plaisent et que vous voulez apprendre à les jouer, n’hésitez pas à m’en faire part…

Et si vous voulez en savoir plus sur d’autres artistes – vous semblant énigmatiques – n’hésitez pas à me demander (toujours dans les commentaires)

Bonne journée à tous 🌺

Aurélie

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Yann Tiersen : portrait d’un auteur-compositeur-interprète hors norme

Vous connaissez toutes et tous Yann Tiersen…

Compositeur français de génie, il est à l’origine notamment de la bande originale du film Amélie Poulain, signé Jean-Pierre Jeunet. C’est d’ailleurs cette composition magistrale qui le fera connaître bien au-delà de nos frontières, et qui lui permettra d’obtenir le César de la meilleure musique de film. Souvenez-vous, c’était en 2002.

Mais on ne saurait réduire ce musicien hors-pair à la composition des musiques de ce chef-d’œuvre cinématographique.

Ce qui a toujours caractérisé Yann Tiersen, c’est un sens mélodique hors normes. Mais comment en est-il arrivé là ? Est-il né avec un véritable don ? Ou alors, fait-il partie des personnes qui ont dû travailler intensément ? J’imagine que vous vous posez tous la question 😉

Je vous propose de revenir sur le parcours musical de Yann Tiersen de son enfance à aujourd’hui, au travers de ses œuvres les plus emblématiques.
Allez bien jusqu’au bout de l’article, une surprise vous attend…

Yann Tiersen : parcours d’un pianiste et musicien exceptionnel

Si aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler de Yann Tiersen, c’est parce que j’admire ce  compositeur français. Il est pour moi l’un des plus talentueux pianistes de sa génération.

Il fait partie de ces personnes réellement «habitées » par la musique, ce que je trouve véritablement fascinant. En me replongeant dans sa biographie, j’ai découvert un certain nombre de choses le concernant que j’ignorais jusqu’à présent.

Alors que ses musiques me transcendent à chaque fois que je les écoute, je me rends compte que je ne savais pas grand-chose de cet artiste aux multiples facettes. Saviez-vous par exemple que Yann Tiersen était d’origine bretonne ?

Et plus exactement né en 1970 à Brest… C’est un enfant qui se passionne très tôt pour la musique. Il apprendra d’ailleurs très vite à jouer du piano, du violon, et à diriger un orchestre. Si si !

Si sa formation est classique, une fois adulte, il empruntera la voie du rock. C’est d’ailleurs au sein de plusieurs groupes de rock qu’il fera ses débuts, dans les années 80. Et assez surprenant, j’ai découvert qu’il avait même écrit des pièces musicales pour le théâtre et pour des courts métrages…

DES DÉBUTS DIFFICILES

Il faut savoir que Yann Tiersen a connu des débuts plutôt difficiles, puisqu’il a longtemps eu de la peine à attirer l’attention d’un large public. Son premier album, intitulé La Valse des monstres, est sorti en 1995 ; on y trouve des morceaux qu’il a réalisé pour le théâtre et le cinéma, dont voici un extrait.

En 1997, il sort un nouvel album Rue des cascades.

Yann Tiersen commence à se bâtir une renommée

Yann Tiersen sort un album intitulé Le Phare, en 1998C’est cet album, et notamment le titre Monochrome (en collaboration avec Dominique A) qui va lui conférer une plus grande renommée.

Voici la vidéo officielle de Monochrome :

Les titres de l’album Le Phare commenceront d’ailleurs à passer sur les ondes plus fréquemment, et ses disques précédents se verront réédités.

LES ANNÉES 2000, LA CONSÉCRATION POUR YANN TIERSEN

Pendant une dizaine d’années, Yann Tiersen ne produira pas de nouveaux morceaux. C’est en 2001 qu’il reviendra avec un nouveau morceau L’Absente.

Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain lui ouvre des portes

Vous connaissez la suite : la sortie de la bande originale du film le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain. Et pour la petite anecdote, il faut savoir que la moitié des chansons ne sont pas composées pour le film, mais proviennent de ses albums précédents. Cette bande originale a fait l’unanimité.

À l’occasion de la 27e cérémonie des César, Yann Tiersen a obtenu le César de la meilleure musique. C’était en mars 2002.

Réécoutons pour le plaisir Comptine d’un autre été :

Aujourd’hui, Yann Tiersen vit tout proche des côtes bretonnes, à quelques kilomètres de sa terre natale, sur l’île de Ouessant.

Installé avec sa famille depuis plus de quinze ans, il y a d’ailleurs composé son tout dernier album, All, sorti en 2019. Il continue d’ailleurs de nous faire voyager autour des thèmes qui lui sont chers : l’environnement, la nature, sa protection et sa connexion avec elle.

Voici un aperçu de son album All :

À peine un an après All, Yann Tiersen a sorti un album intitulé Portrait ; il y intègre de nombreux morceaux légendaires issus de ses précédents albums, des versions inédites et revisitées pour l’occasion. Un supplément d’âme, comme il dit…

Je trouve la mélodie de Porz Goret majestueuse. Elle a d’ailleurs été enregistrée sur l’île de Ouessant. Elle ne fait pas partie de l’album All, mais de son précédent album Eusa, sorti en 2015. Je trouve que certaines sonorités rappellent certains morceaux d’Amélie Poulain. C’est le style Yann Tiersen tout simplement.

Elle nous invite au voyage. Un voyage intérieur. La vidéo est d’une beauté incroyable. Un piano, une chaise en bois, et la mer en toile de fond.

Qu’en pensez-vous ? Séduit ?

Et si vous voulez découvrir et écouter EUSA en entier, c’est par ici :

Et voici une superbe vidéo qui vous permettra de mieux comprendre qui se cache derrière cet artiste aux multiples facettes, ses inspirations, sa sensibilité, etc.

Chose promise, chose due. Je vous ai parlé en introduction d’un bonus exceptionnel. Eh bien le voilà ! J’ai travaillé pour vous et je vous propose quelque chose de totalement inédit sur 1piano1blog : l’analyse auditive d’un morceau de Yann Tiersen ; à savoir La comptine d’un autre été.

Bonus : l’analyse auditive du morceau "comptine d'un autre été"

C’est un morceau très apprécié de tous, et nombreux sont mes élèves qui me demandent d’apprendre à le jouer. Vous en faites peut-être partie !

Je vous explique dans cette bande sonore, dans ce podcast, comment Yann Tiersen a construit ce délicieux morceau. Vous êtes impatient d’en savoir plus ?
Alors, allons-y !

J’espère que vous avez apprécié ce voyage musical. En tout cas, c’était un plaisir pour moi de vous faire découvrir un peu plus Yann Tiersen ; une personnalité discrète et singulière dans le paysage musical français, qui loin des conventions a forgé sa réputation d’artiste hors norme.

On ne saurait le ranger dans un registre particulier tant son profil est atypique. Dans tous les cas, ses œuvres parlent pour lui, et lui  confèrent le statut d’immense pianiste.

Il serait bien réducteur de le décrire en un seul mot : musicien, pianiste, compositeur, auteur, interprète… Il est tout à la fois et tellement bien plus encore…

Merci Yann  😉

PS : Si vous souhaitez en savoir un peu plus, n’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaires. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

Et si vous voulez me suivre sur les réseaux sociaux, et notamment Facebook, c’est par ici

Les différents types de pianistes | Et vous, dans quelle catégorie êtes-vous ?

Dans cet article, vous serez surpris de voir des pianistes d’horizons très différents, réunis au même endroit. Le but de cet article est de dépeindre les différents métiers de pianiste, indépendamment du style musical joué. Alors, commençons sans plus attendre et découvrons ensemble les différents types de pianistes. Et si vous le souhaitez, partagez-moi dans les commentaires tout en bas de la page, à quelle catégorie de pianiste vous appartenez…ça m’intéresse tellement de savoir. 🙂

Quand on débute le piano, on commence en principe à jouer des morceaux du répertoire classique. Eh oui, c’est ainsi que l’on acquiert certaines bases ; en apprenant notamment à jouer des morceaux simplifiés des grands compositeurs tels que Bach, Schuman…

En effet, c’est un très bon exercice : on se confronte directement à des difficultés sur ce type de morceaux, ce qui nous permet d’acquérir un très bon niveau par la suite. Si dans les écoles de musique on apprend d’abord à jouer du classique, sachez qu’il n’est pas non plus indispensable de commencer par ce registre. Certaines personnes apprennent le piano en jouant directement des morceaux de musiques actuelles. Et plus on progresse, plus on a la possibilité de s’orienter vers le style musical qui nous correspond le plus. Mais comment savoir quel type de pianiste j’ai envie de devenir ?

Dans cet article, j’ai répertorié les différents types de pianistes afin de vous aider à choisir le registre musical qui vous correspond le mieux. C’est parti !

Continuer la lecture