Petit Prélude en Do Majeur de J.S. Bach

Voici la partition gratuite du Petit Prélude BWV 924, n°1, en do Majeur.
Il ne s’agit pas du célèbre “Prélude n°1, BWV 846” de J.S. Bach, mais du “Petit Prélude”, qui est paru dans l’ouvrage didactique Klavierbüchlein fûr Wilhelm Friedemann Bach, dont je vous ai déjà parlé dans l’article à propos des ornementations.

J’ai choisi ce prélude, car c’est une très bonne introduction pour l’utilisation des ornements présents surtout à la main gauche. Je vous l’ai écrit tel que Bach l’a écrit avec les signes ornementaux. Pour ceux qui ont bien retenu, vous pouvez essayer de le jouer en ajoutant les ornements vous-même. Puis j’ai écrit une 2e version avec les ornements écrites en notes. Vous verrez certains ne sont pas faciles à mettre en place.

Pour télécharger les partitions, cliquez dessus puis enregistrez sous.

La partition du Petit Prélude, avec les signes d’ornementations :

Petit_Prelude_n°1-1

Petit Prélude, BWV 924, page 1/2

Petit_Prelude_n°1-2

Page 2/2

 

 

 

 

Petit_Prelude_n°1

Le Petit Prélude avec les ornementations écrites :

Petit_Prélude_n°1,_avec_ornementations-1

Petit Prélude BWV 924, page 1/2

Petit_Prélude_n°1,_avec_ornementations-2

page 2/2

 

Petit_Prélude_n°1,_avec_ornementations

Dans les mesures 9 et 10, l’écriture change, Bach utilise l’arpège de sol 7 (sol, si, ré, fa) qui l’accord de dominante de do Majeur. Vous allez jouer ce passage en alternant main gauche et main droite. Lla m. gauche joue toutes les notes avec les hampes vers le bas, et la m. droite joue les notes avec les hampes vers le haut.

Petit Prélude Mesure 9 et 10-1-1-1

Voilà, vous avez tout ce qu’il faut pour vous amuser.

Dites-moi dans les commentaires ce qui vous a plu dans ce petit prélude de Bach !

Recherches utilisées pour trouver cet article :ornement piano

Leçon sur les ornements chez Bach

Leçon de piano, l'ornementation de Bach

Les ornements sont « des petites notes (…) ajoutées par le compositeur pour enjoliver et agrémenter le texte musical et en augmenter la beauté ».  Saint Lambert
Au départ, ils étaient improvisés. Au milieu du XVIIe siècle l’art de l’ornementation atteint une extrême complexité. Avec le temps, ils deviennent de plus en plus souvent notés. Soit entièrement, soit avec des signes spéciaux.
Les compositeurs français et allemands publient leur table. Les signes y sont répertoriés mais peuvent avoir une signification différente. La table des ornements de Bach apparaît dans le Klavierbüchlein für Wilhelm Friedemann Bach. Elle donne des indications sur l’interprétation des différents signes avec l’annotation suivante : «Explication des différents signes, montrant comment jouer certains ornements correctement». Et ça c’est Bach qui le dit ! Lire la suite