Je joue une partition 28 ans après !

Cette semaine je vous montre comment faire pour reprendre une partition jouée dans le passée. Et pour cela, je sur une partition de ma jeunesse : l’intermezzo opus 117 n°2 de Brahms. Ce chef d’oeuvre est une pure merveille, mais je vais avoir besoin d’un peu de temps pour l’interpréter.

Dans cette vidéo je vous montre comment se passent mes séances de piano au quotidien.

Transcription de la vidéo

Bonjour et bienvenue sur 1piano 1blog. Je suis Aurelie et aujourhui je vais vous parler de mon travail personnel au piano.

Il y a quelques jours j’ai eu l’occasion d’écouter des artistes. Je suis tombée sur une pianiste notamment qui jouait  un intermezzo de Brahms
Et ça fait « tilt ».
Cet intermezzo, je l’ai joué quand j’avais 15 ans et je l’ai complètement oublié depuis. J’ai retrouvé ma partition de l’intermezzo de Brahms. Alors voyez, elle a bien vécu. Du coup on l’a consolidée parce qu’elle a été vraiment très malmenée pendant des années.
L’intermezzo que je vais vous jouer (que je vais réapprendre surtout). Car je ne vais vraiment vous le jouer quand car cela ne va pas être vraiment possible. Il se trouve page 75. Et comme vous pouvez le constater la partition est bien colorée. C’est une partition qui fait à peu près 5 pages voilà c’est ça. Elle fait 5 pages. Ce morceau c’est l’intermezzo opus 117 n°2. Il y a pas moins de 5 bémols à la clef. Et le chiffrage de mesure est 3/8. Alors autant vous dire, qu’au niveau du déchiffrage, c’est assez difficile.

Alors je me suis dis : puisque j’ai su jouer ce morceau, j’ai même pu le jouer par coeur. Puisque j’apprenais tous mes morceaux par coeur quand j’avais 15 ans. Je dois être capable aujourd’hui de le réapprendre. Alors évidemment, quand j’ai joué pour la première fois le morceau, je ne me rappelais de rien. C’était vraiment la catastrophe. J’ai ânonner les notes, cela ne ressemblait à rien. Je faisais plein de fausses notes. C’était vraiment affreux, cela ne ressemblais pas du tout à la musique que j’avais en tête. Alors, je me suis dis, puisque j’apprends à mes élève une méthode toute simple qui est de faire passage par passage et de répéter tous les jours au moins 5 fois. Et de mémoriser chaque passage avant de passer au suivant, je me suis dis « écoute, je peux le faire exactement la même chose. Je vais appliquer ma méthode à la lettre. » C’est ce que j’ai fait. Pour l’instant, j’ai fait simplement les 3 premières lignes et j’ai été surprise qu’en fait de 5 à 6 jours, j’ai réussi à les mémoriser. Et c’est aujourd’hui c’est ce que je vais vous montrer. Et je vais vous montrer au fur et à mesure de mes avancements, l’aboutissement de mon travail chaque semaine par exemple. Je ne peux pas vous promettre que j’aurais le temps chaque semaine de travailler ce morceau assidûment. Je vais vraiment faire mon maximum pour respecter ce délai, parce que ce morceau me tient à coeur. Et j’aimerais vraiment bien le jouer. Pour moi ce serait une victoire de réussir à le jouer et à prendre plaisir à vous le jouer également.

Alors c’est parti, je vous montre ce que j’ai appris et comme je l’ai dit c’est par coeur, alors on tente par coeur ! Alors je n’ai pas revu aujourd’hui donc, j’espère que ça va aller.

Pause

Voilà, ont comme vous voyez ce n’est pas parait, loin de là. J’ai même fait une fausse note je m’en suis rendue compte. Pas au début, ça a été.

Ici, j’ai joué Fa Do Fa au lieu de Fa Si Fa.

Là j’ai toujours un petit peu de mal avec les basses.

Voilà, j’ai pourtant repéré sur ma partition les mouvements de la basse. Je manque encore d’assurance sur ces basses. Mais je suis sûre que ça va venir, je vais continuer.

Quelle méthode j’ai utilisé pour apprendre ces 3 premières lignes ?

Tout simplement j’ai pris ma partition, j’ai joué ce passage, je me suis concentrée sur ce passage. Et je me suis arrêtée à ce passage. Et je l’ai joué 5 fois par jour, tous les matins et 5 fois tous les soirs. Donc quand je pouvais je faisais matin et soir. Il est arrivé évidemment certaines journées ou je n’ai pas eu le temps et je l’ai fait seulement une fois. Dès que j’ai pu je l’ai fait matin et soir et j’ai répété 5 fois pas plus. Cette semaine, c’est le tour du passage suivant. Rendez-vous la semaine prochaine pour vous montrer le passage suivant.Ou là là, il y a pleins de doubles bémols, cela ne va pas être facile. Alors je vous dis à la semaine prochaine et je vous raconte la suite de mon apprentissage de l’intermezzo de Brahms.

A bientôt !

 

Est ce que cette vidéo t’a intéressée, si oui dites-le moi dans les commentaires. Et je continuerais la série !

A bientôt et bon piano !