Cours de piano en ligne, enchainer les 4 parties de Nefeli

Bienvenue à nouveau sur 1piano1blog ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mes 2 livres, l'un vous explique ma méthode pour apprendre à bien jouer un morceau et l'autre l'art de jouer avec le métronome. cliquez ici pour télécharger les 2 livres gratuitement ! 🙂

Dans ce cours de piano en ligne je vous dis tout pour apprendre à bien jouer au piano les quatre parties de Nefeli de Ludovico Einaudi.
Vous avez appris chaque séquences, mais vous vous trompez , vous vous arrêtez ou bien vous ralentissez dans les passages difficiles. Je vais partager avec vous ma méthode pour réussir à bien jouer toutes les parties avec fluidité.

Ma méthode se base sur la beauté du son que l’on produit et la régularité. Vous vous concentrerez sur le son tout en prenant le plus de plaisir possible. Vous écouterez le son que vous produisez, vous déterminez les passages qui coincent et vous jouerez avec le métronome pour augmenter sa régularité.

Cours de piano en ligne : la vidéo

Objectif : aller jusqu’au bout sans s’arrêter !

Jouez la première partie en entier très régulièrement. Vous cherchez à être le plus régulier possible en enchaînant les différentes sections les unes aux autres. Dans un premier temps vous jouez lentement la partie entière. Votre objectif est de la jouer en allant jusqu’au bout sans vous arrêter. A ce stade, ne cherchez pas la perfection. Jouez et continuez à jusqu’au bout même si vous faites des erreurs. Rattrapez-vous si vous vous trompez. Quand vous faites une faute, raccrochez-vous aux branches et continuez à avancer.

La beauté du son avant tout !

Pendant cette étape soyez attentifs au son produit. Jouez toutes les notes avec la même intensité. La main droite et la main gauche sont équilibrées. La main gauche ne doit pas être plus forte que la main droite et les notes de la ligne mélodique sont jouées avec la même intensité.

A la traque des détails qui coincent !

Repérez les endroits où vous vous trompez à chaque fois. Quand vous l’avez repéré, entourez-le sur la partition. Vous repérez exactement l’endroit ou ça coince (1er, 2e ou 3e temps). Isolez la mesure et répétez cette mesure toute seule, 5 fois par jour. Puis, jouez cette mesure dans son contexte en la jouant dans la phrase musicale. Regardez à nouveau la vidéo ou elle est jouée et retravailler-la.

Et ce tous les jours jusqu’à ce que le tempo ne varie plus. En général il faut une bonne semaine de travail quotidien sur un passage pour réussir à le mener à terme !

Donc isolez le coin qui vous met en difficulté, répétez-le 5 fois puis ajoutez une mesure et enfin jouez le dans son contexte. C’est à dire, jouez le à partir du début de la phrase. Faites la même chose avec chaque enchaînements. Quand vous aurez déterminé tous les enchaînements qui posent problème, que vous les aurez bien identifié, travaillez-les un par un. Continuez à jouer la partie en entier.

J’espère que ce cours de piano en ligne vous a plu, comme d’habitude laissez-moi vos retours dans les commentaires.

Si vous jugez ce contenu digne d’intérêt, n’hésitez pas à le partager dans les réseaux sociaux. Cela me fera le plus grand plaisir  🙂

Je vous dis à bientôt et amusez-vous bien au piano !

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

8 réflexions au sujet de « Cours de piano en ligne, enchainer les 4 parties de Nefeli »

  1. Bonjour Aurélie,
    Le son de « notre musique », aller  » jusqu’au bout » du morceau sans que cela soit parfait, répétitions et répétitions des passages où « j’accroche », et toujours le plaisir de jouer.
    un grand merci de tes conseils et de ta méthode!!
    bon maintenant ma difficulté est de jouer en présence d’une personne, je suis tendue et cela ne m’est pas du tout agréable…comment faire?
    Merci et à bientôt d’une nouvelle leçon.

  2. Ouille! J’ai pris du retard. Mon emploi du temps a perturbé un peu la régularité de mes visites mais je m’y remets. Merci beaucoup Aurélie!

Laissez-moi vos remarques ou vos suggestions !