Comment jouer du piano sans crisper ?

Bienvenue à nouveau sur 1piano1blog ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mes 2 livres, l'un vous explique ma méthode pour apprendre à bien jouer un morceau et l'autre l'art de jouer avec le métronome. cliquez ici pour télécharger les 2 livres gratuitement ! 🙂

La question « Comment jouer sans crisper ? » revient de façon récurrente. Comment faire pour rester souple sans raidir certaines parties de notre corps ?

Jouer du piano ce n’est pas seulement appuyer sur les touches avec les doigts. Les poignets, les coudes et les épaules sont engagés. La position du corps sur votre tabouret est aussi importante que vos pieds ancrés au sol.
Quand on joue « raide », on ne s’en rend pas toujours compte. On ne sait pas comment faire pour jouer sans crisper. On n’arrive pas à jouer vite, les mains se désynchronisent, les douleurs apparaissent et la notion de plaisir diminue.
Pour y remédier je vous propose un exercice. Cet exercice va vous permettre d’augmenter votre souplesse et d’effacer vos crispations. Un exercice centré sur la souplesse du poignet ! Bientôt vous jouerez sans crisper et vos raideurs ne seront plus qu’un lointain souvenir.

Objectif poignet souple pour jouer sans se crisper !

Objectif poignet souple pour jouer sans se crisper !

La première chose à faire lorsqu’on joue du piano et de trouver la souplesse du poignet. D’un côté la main doit être stable et équilibrée. L’ossature de la main est une véritable architecture créant une voûte que l’on doit maintenir solide. L’arrondi de la main doit être soutenu tout en exerçant une pression des doigts. En contrepartie le poignet reste souple et mobile.

Quand on apprend à jouer du piano, on veut tellement bien faire qu’on a tendance à se raidir et le poignet se fixe. Si c’est votre cas, il faut absolument faire quelque chose pour venir à bout de vos raideurs. Vous devez trouver la souplesse comme si vous étiez un pianiste pro ! Vous devez vous sentir aussi souple que votre idole.

D’où vient la crispation ?

Le poignet est en ligne de mire. Il sert d’attache entre l’avant bras et la main. Ce point de jonction est bien souvent notre point faible quand on joue du piano. Il doit rester mobile. Dans votre quotidien, vous pouvez tourner votre articulation du poignet dans un sens comme dans l’autre. Assis au piano, les mains posées sur le clavier, vous pouvez monter ou descendre le poignet. Vous pouvez aussi pivoter à droite ou à gauche.

Lorsqu’on manque de souplesse et qu’on joue crispé et raide, le premier point essentiel est d’assouplir le poignet. Pour remédier à cela, je vous propose un exercice que je nomme le « bas-haut ». Dans un premier temps, vous allez jouer cet exercice en exagérant le plus possible le geste. En répétant cet exercice sur plusieurs semaines et en l’appliquant dans tous vos morceaux, vous serez stupéfaits des résultats obtenus. Je ne vous dis pas de jouer du piano de cette façon, mais je vous montre comment faire pour ressentir la souplesse en profondeur. Cet exercice vous fera prendre conscience de la mobilité de votre poignet quand vous jouez du piano. Petit à petit vous débloquerez le poignet et vous trouverez votre geste naturel. 😉

Objectif « poignet souple ! » pour jouer du piano sans crisper

Asseyez-vous au piano, au bord de votre siège. Réglez votre tabouret à la bonne hauteur et placez-vous à la bonne distance du piano. Laissez pendre votre bras  le long de votre corps. Votre main est en position naturelle, placez-la sur le clavier du piano en gardant cette position.

L’exercice se joue sur la gamme de Do. Jouez Do – Ré avec le pouce et le 2e doigt pour la main droite et le 2e doigt et le pouce pour la main gauche. Sur le Do le poignet est placé dans la position naturelle de la main, ni trop bas ni trop haut. Après avoir joué la 2e note, le Ré montez le poignet comme si un fil de marionnette soulevait votre poignet en suivant la flèche  écrite sur la partition. Jouez le 2e Ré avec votre pouce (main droite) et le 2 doigt (main gauche) en descendant le poignet vers le bas. Continuez ainsi jusqu’au Do aigu puis entamez la descente.

Pour jouer sans vous crisper exagérez le mouvement du poignet !

Pour jouer sans vous crisper exagérez le mouvement du poignet !

Exagérez le mouvement « bas-haut »

Jouez avec 2 doigts avec un mouvement du poignet du bas vers le haut. Quand vous jouez la première note, vous êtes dans votre position naturelle, la main légèrement voûtée et le poignet en bas. Après avoir joué la 2e note, vous hausserez votre poignet pour effectuer un mouvement souple. Pensez à un marionnettiste qui tirerait la ficelle vers le haut pour faire monter votre poignet !
Au début, le geste va vous sembler mécanique et pas naturel du tout. Vous allez le faire en exagérant. Petit à petit votre geste deviendra de plus en plus naturel et agréable à regarder.

Vigilance DOIGTES !

Jouez cet exercice en surveillant vos doigtés. Vous devez absolument faire attention à vos doigtés dès le départ. Répétez l’exercice en jouant quatre doigtés différents. Vous entraînerez tous les doigts de la main. Si vous avez du mal, concentrez-vous sur un doigté par semaine. Répétez l’exercice 5 fois par jour pendant toute la semaine, puis changez de doigté la semaine suivante. Privilégiez la qualité plutôt que le quantité. Gardez votre objectif en tête, le but étant de combattre la crispation en démobilisant le poignet.

Pour atteindre votre but de jouer sans se crisper, vous commencez par jouer cet exercice. Ensuite, vous appliquerez ce processus de « bas-haut » dans vos partitions. A la fin d’une liaison, faites votre petit mouvement pour vous faire une respiration. Cette respiration  vous permet de vous détendre. Ensuite, jouez la phrase suivante en descendant le poignet à sa place. Quand vous réussirez à respirer en musique sans ralentir le tempo, alors vous aurez atteint votre objectif !

La partition de l’exercice : Objectif poignet souple !

Télécharger ici la partition complète de l’exercice : Objectif poignet souple, pour jouer sans se crisper !

J’espère que cet exercice vous sera utile pour combattre la crispation. Si vous avez aimé ce contenu n’oubliez surtout pas de le partager et de l’aimer sur les réseaux sociaux ! 😉

Vous avez apprécié cet article ?
Indiquez-moi juste votre  nom et votre email et je vous envoie gratuitement mon guide :
Ma méthode en 5 semaines pour monter un morceau.

11 réflexions au sujet de « Comment jouer du piano sans crisper ? »

  1. Bonjour Aurélie,

    Je viens tout juste de découvrir cet article et j’en suis très heureuse. J’avais tellement besoin d’un exercice du genre. Je vais m’y mettre tout de suite.

    Merci pour tous ces précieux conseils.

  2. Bonjour, déjà merci pour tout ce partage . J’avais une petite question concernant cet exercice pour la main droite pas de problème mais pour la main gauche lorsque l’on monte le poignet au ce retrouve sur le pouce hors le pouce et plus court que l’index donc je sais pas trop comment positionner l’index ( il me gène) . Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour Nicolas,
      quand je monte le poignet, je remonte la touche et mes doigts se décollent des touches.
      Il faut quitter le clavier. Pendant un court instant, les doigts n’ont plus de contact avec les touches.
      J’espère que ça vous aidera 🙂

Laissez-moi vos remarques ou vos suggestions !